Fraude fiscale : de possibles gros poissons dans les filets de Bercy

le , mis à jour à 07:53
8
Fraude fiscale : de possibles gros poissons dans les filets de Bercy
Fraude fiscale : de possibles gros poissons dans les filets de Bercy

Si la course après les évadés fiscaux était une discipline olympique, la France et l'Allemagne pourraient faire équipe commune à Rio, dans l'épreuve du relais. Le Land allemand de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a remis, en fin de semaine dernière, une liste de 42 540 contribuables tricolores soupçonnés d'avoir soustrait leurs avoirs aux radars du fisc. 42 540 évadés fiscaux potentiels ! Un record qui pulvérise celui d'un des grands champions du lancement d'alerte, Hervé Falciani, ex-ingénieur de la banque HSBC qui, en 2008, avait livré des informations sur 8 993 évadés fiscaux français en Suisse.

 

Pour l'Etat, l'affaire — comme les recouvrements à venir — pourrait se révéler extrêmement lucrative. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres. « Le Land régional transmet à l'Etat fédéral, qui transmet à l'administration fiscale fédérale, qui transmet à l'administration fiscale française », expliquait-on hier à Bercy. Bref, trois passages de témoin avant que les limiers de la DGFiP ne puissent faire tourner leurs ordinateurs pour vérifier si les intéressés sont hors des clous... ou pas. Pour les spécialistes, quoi qu'il arrive, il s'agit d'ores et déjà d'une bonne nouvelle.

 

Le Luxembourg, «deuxième plaque tournante de l'évasion fiscale en Europe»

 

« Jusqu'à aujourd'hui, beaucoup de listes arrivaient de Suisse, souligne Yann Galut, député (PS) du Cher et rapporteur du projet de loi sur la lutte contre la fraude fiscale après l'affaire Cahuzac. Or nous savons très bien que le Luxembourg (NDLR : Etat dont proviennent les données bancaires que l'Allemagne va transmettre à la France) est la deuxième plaque tournante de l'évasion fiscale en Europe, spécialisée dans la création de fiducies (NDLR : sociétés ou fondations). Il faut rester prudent, mais c'est possiblement de très gros comptes. »

 

Ce qui marquerait un gros changement par rapport à ces dernières années. Il y ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a 4 mois

    Et une dire des investisseurs belges en France ? Ils investissent sans payer la csg

  • M6426934 il y a 4 mois

    est-il aussi adroit en frande fiscale qu'en élastiques de petites culottes ?

  • 82554976 il y a 4 mois

    Les noms des amis proches du pouvoir ont-ils quelques soucis à se faire ?? Pour moi c'est non

  • UBOAT il y a 4 mois

    Votre seul et unique façon de "récupérer" c'est de faire peur au fraudeurs afin qu'ils ce dénoncent, mais personne n'est dupe et plus grand monde dans les filets, n'est il pas Mr Sapin ?

  • UBOAT il y a 4 mois

    Ceux-ci vous claque la porte sur le bec Mr Sapin.

  • UBOAT il y a 4 mois

    Vous n'avez AUCUNE vue sur les comptes dans les Paradis fiscaux, Caiman par exemple, et je suis très bien placé pour le savoir.

  • UBOAT il y a 4 mois

    Premier commentaire effacé, ben oui, la vérité n'est pas bonne à lire.

  • UBOAT il y a 4 mois

    Bonjour Monsieur Pipo !