Fraude aux allocs : 90% des indus récupérés

le
0
Le plus difficile pour les Caisses d'Allocations Familiales reste de prouver le caractère intentionnel d'une déclaration inexacte.

Plus de quatre déclarations d'allocataires sur dix sont contrôlées par les Caisses d'Allocations Familiales. Une action qui a permis, l'an dernier, de détecter 90,15 millions d'euros de fraudes, a confirmé la Cnaf, la Caisse nationale des allocations familiales - le chiffre avait été donné dès juin par le ministreXavier Bertrand. Cette somme correspond à plus de 13.000 cas mis à jour. Mais le total des indus repérés (les sommes versées après une déclaration inexacte, sans que l'intention de tricher ait forcément été établie) atteint 2 milliards d'euros, sur un total de 60 milliards de prestations.

«Ces résultats sont satisfaisants même si les indus frauduleux sont sans doute sous-détectés : nous les avons estimés à 600 ou 700 millions d'euros», commente Hervé Drouet, le directeur de la Cnaf. Cela ne change pas grand-chose sur le recouvrement : dans tous les cas, les CAF récupèrent environ 90 % des sommes versées à tort dans les trois ans q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant