Fraude au chômage: un préjudice estimé à 58 millions d'euros

le
0

En 2013, la fraude subie s'est envolée de près de 50% par rapport à 2012. L'an passé, «7308 dossiers frauduleux ont été détectés», selon Réjane Biolet, directrice prévention et lutte contre la fraude à Pôle Emploi.

La fraude aux allocations chômage est un véritable casse tête pour Pôle Emploi. Alors que l'organisme le plus sollicité de France vient de mettre à jour une vaste fraude commise par un seul et même individu pour un montant de 2 millions d'euros, l'institution serait régulièrement la cible d'escroquerie, avance Le Parisien-Aujourd'hui-en-France.

En 2013, Pôle emploi a ainsi enregistré pour plus de 58 millions d'euros de préjudices et estime celui évité à 41,8 millions d'euros, confie Réjane Biolet, directrice prévention et lutte contre la fraude à Pôle emploi, au Parisien-Aujourd'hui-en-France. «En 2012, la fraude subie s'élevait à 39,3 millions d'euros et celle évitée à 37 millions d'euros», ajoute la directrice.

Pôle emp...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant