Fraude à la carte bleue : quels délais de remboursement ?

Edit-Place le
0

Il est malheureusement fréquent de subir une fraude à la carte bancaire. Dans ce cas, la banque a l'obligation de procéder au remboursement des sommes volées. Le point sur les délais.

Constat de fraude : que faire ?

Lors d'une fraude à la carte bancaire, le relevé de compte ou un découvert inattendu suffisent à avertir le titulaire de la carte, très rapidement. De la même manière, il est essentiel de réagir vite en contactant sa banque afin de signaler la fraude.

La victime doit contacter la centrale téléphonique de sa banque, accessible 24 h/24, pour faire opposition. La carte bancaire utilisée à des fins frauduleuses sera alors bloquée et aucune opération ne pourra plus être effectuée. Pour confirmer l'opposition, une demande écrite devra être adressée à son agence bancaire avec une référence indiquée par la centrale.

Quels délais ?

Une franchise de 150 € peut être appliquée par la banque, en cas de fraude. Dans ce cas, seules les sommes au-delà de ce plafond seront remboursées. Mais la banque a l'obligation d'indemniser son client lésé par des opérations frauduleuses et aucun agio ne peut être facturé. Théoriquement, le délai de remboursement devrait être immédiat si le titulaire de la carte ne l'a pas égarée. Dans les faits, le compte est recrédité sous un mois, en général.

Que faire en cas de retard ?

Si la banque tarde à rembourser au bout d'un mois, il est vivement conseillé de la relancer. En l'absence d'effet, et si des agios sont appliqués injustement, un recours en justice peut être lancé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant