Fraude à la carte bancaire : une perte de 513 millions en France

le
1
Fraude à la carte bancaire : une perte de 513 millions en France
Fraude à la carte bancaire : une perte de 513 millions en France

Chaque année, les Européens perdent plus de 1,7 milliards d’euros dûs aux vols des données présentes sur les cartes bancaires. Selon une étude de la société spécialisée dans la sécurité informatique Checkpoint, la France est particulièrement touchée par ce phénomène : avec une perte de 544 millions d'euros en 2013, elle se place au 3ème rang derrière le Royaume-Uni et les Etats-Unis avec 4,6 milliards d'euros.

En Europe, le Royaume-Uni et la France représentent 62% de la fraude. D'importantes pertes ont également été relevées en Allemagne (147 millions d’euros) et en Espagne (116 millions d’euros) mais ces chiffres sont en diminution depuis quelques années. A l'inverse, avec 131 millions d'euros de fraudes, la Russie a connu une augmentation de 28% en 2013 par rapport à l'année précédente.

Selon cette étude, la menace la plus importante pour la sécurité des cartes bancaires réside dans les attaques menées contre les terminaux de paiement. Les pirates parviennent à exploiter les vulnérabilités des logiciels. Dès lors, ils sont capables de dérober des données lues par les terminaux durant les transactions. Ce type d'attaque a été utilisé contre les réseaux de Home Depot et de Target aux États-Unis. En 2014, une seule attaque menée contre Home Depot a permis de compromettre 56 millions de cartes bancaires. En 2013, des pirates ont compromis plus de 40 millions de cartes bancaires en dérobant des données bancaires à la chaîne de supermarchés Target.

Le bilan des pertes en 2013

Les experts soulignent également que les systèmes de sécurité des cartes bancaires à puce sont d'une importance secondaire contre les attaques de logiciels malveillants. Les pirates peuvent utiliser partout dans le monde les numéros de cartes bancaires dérobés aux États-Unis. Les cartes bancaires européennes, bien qu'équipées de technologies de sécurité plus avancées (puces et codes PIN), sont facilement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 22 avr 2015 à 11:57

    bientôt la carte sans contact ..bonjour le score ! avec des gens qui laissent leur portif en vue dans la voitureon peut espérer encore un record de prudence avec leur nouvelle carte !