Frappes syriennes contre l'EI, au moins 60 civils tués - OSDH

le
0

BEYROUTH, 8 septembre (Reuters) - Des raids aériens menés au cours du week-end par les forces syriennes dans les territoires contrôlés par l'Etat islamique (EI) ont entraîné la mort d'au moins 60 civils, dont une douzaine d'enfants, rapporte lundi l'OSDH. Quarante et une personnes ont été tuées lors du bombardement d'une boulangerie contrôlée par l'EI à Rakka, fief syrien du groupe djihadiste dans le nord du pays, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, qui s'appuie sur des sources dans les deux camps. Dix-neuf autres personnes ont péri lors de raids dans la province orientale de Daïr az Zour, qui est, comme la province de Rakka, presqu'entièrement contrôlée par l'EI. L'OSDH ne dit pas combien de combattants ont trouvé la mort dans ces frappes, mais évoquait le chiffre d'au moins 15 activistes tués à Rakka dans un précédent communiqué. La guerre en Syrie a fait plus de 190.000 morts en plus de trois ans, selon les Nations unies. (Alexander Dziadosz; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant