Frappes de l'armée égyptienne dans le Sinaï, 25 islamistes tués

le
0

(Actualisé, nominations, derniers paras) ISMAILIA, Egypte, 6 mars (Reuters) - L'aviation égyptienne a tué 25 islamistes armés dans des frappes aériennes menées ces deux derniers jours dans le nord du Sinaï, a-t-on appris vendredi auprès des services de sécurité. Deux maisons ont été touchées vendredi au sud de la localité de Cheikh Zouweïd, tuant dix membres présumés du groupe Ansar Baït al Makdis, qui s'est renommé Province du Sinaï après avoir fait allégeance à l'Etat islamique. La veille, quinze membres présumés du groupe ont été tués dans des frappes aériennes dans le même secteur, précisent des sources proches des services de sécurité. Le nord du Sinaï est l'épicentre d'une insurrection islamiste qui a fait des centaines de morts dans les rangs de l'armée et de la police depuis l'éviction du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, écarté du pouvoir en juillet 2013 par l'armée. Le président Abdel Fattah al Sissi a procédé jeudi à un remaniement partiel du gouvernement, remplaçant notamment le ministre de l'Intérieur, Mohamed Ibrahim, par un ancien directeur du département de la sécurité nationale, le général de réserve Magdi Abdel Ghaffar, qui a dirigé par le passé une unité chargée de lutter contre l'extrémisme religieux. ID:nL5N0W74QG Vendredi, le nouveau ministre de l'Intérieur a procédé à plusieurs nominations à la tête des services de sécurité, rapporte l'agence de presse Mena. Il a désigné un nouveau ministre délégué à la sécurité nationale et un autre chargé du Sinaï. Les chefs de la sécurité au Caire et à Gizeh ont également été remplacés et d'autres nominations ont eu lieu dans plusieurs gouvernorats. (Yusri Mohamed et Omar Fahmy; Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant