Frappes aériennes US et appui terrestre contre Al Qaïda au Yémen

le
0
    WASHINGTON, 7 mai (Reuters) - Dix membres d'Al Qaïda dans la 
péninsule arabique (Aqpa) ont été tués dans une série de frappes 
aériennes fin avril en différentes régions du Yémen, a annoncé 
vendredi l'armée américaine, qui a également fait état du 
déploiement au sol d'un petit nombre de soldats. 
    Ces frappes contre la branche yéménite d'Al Qaïda ont été 
conduites entre les 23 et 28 avril. "Nous restons déterminés à 
vaincre Aqpa et à lui interdire tout refuge sûr où que ce soit", 
ajoute l'état-major des forces américaines. 
    Le Pentagone a par ailleurs indiqué que des soldats avaient 
été envoyés au Yémen pour prêter assistance à l'offensive 
coordonnée par les Emirats arabes unis contre les islamistes 
d'Aqpa. Le capitaine Jeff Davis, porte-parole du département de 
la Défense, s'est contenté de dire qu'il s'agissait d'un "très 
petit" nombre. 
    Ces soldats, a-t-il ajouté lors d'un point de presse, sont 
arrivés au cours des deux dernières semaines et apportent un 
soutien en matière de renseignements. 
    Les Etats-Unis ont par ailleurs déployé des moyens aériens 
de renseignement, de surveillance et de reconnaissance pour 
appuyer l'offensive des Emirats. 
    Quelque 2.000 soldats yéménites et des Emirats ont progressé 
fin avril dans Mukalla, ex-bastion d'Al Qaïda à 500 km environ à 
l'est d'Aden le long de la côte yéménite. Ils ont pris les 
installations portuaires et l'aéroport de la ville sans 
rencontrer une vive résistance de la part des militants 
qaedistes. 
    "Aqpa reste une menace significative pour la sécurité des 
Etats-Unis et de nos partenaires régionaux et nous saluons 
l'effort mené pour la déloger spécifiquement de la région de 
Mukalla et pour casser, perturber et détruire Aqpa au Yémen", a 
commenté le capitaine Davis. 
 
 (Mohammad Zargham et Phil Stewart; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant