Frappe de Sanaa-L'envoyé de l'Onu demande que justice soit faite

le
0
    PARIS, 10 octobre (Reuters) - L'émissaire des Nations unies 
pour le Yémen a appelé la coalition menée par l'Arabie saoudite 
qui combat les Houthis au Yémen à publier très rapidement les 
résultats de l'enquête sur la frappe aérienne qui a fait 140 
morts samedi sur un rassemblement funéraire à Sanaa et à 
traduire les responsables en justice.  
    Ismaïl Ould Cheikh Ahmed s'exprimait après un entretien avec 
le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault à 
Paris. 
    Jean-Marc Ayrault a également fait une déclaration en ce 
sens et indiqué que les combats n'étaient pas la solution pour 
le Yémen. 
    La coalition de pays arabes sunnites menée par l'Arabie 
saoudite, qui bombarde le Yémen depuis 18 mois, a démenti tout 
rôle dans la frappe de samedi. 
    Le Haut Commissaire de l'Onu pour les droits de l'homme a 
dénoncé lundi le "climat d'impunité" qui règne au Yémen. 
  
    L'émissaire de l'Onu a également appelé toutes les parties 
au conflit à ne pas entraver les efforts visant à la recherche 
de la paix. 
    "J'exhorte tous les dirigeants politiques et leurs partisans 
à s'abstenir de porter atteinte à la paix et la sécurité", a 
déclaré Ismaïl Ould Cheikh Ahmed. 
    Lundi, les Houthis chiites, qui occupent depuis fin 2014 la 
capitale du Yémen, Sanaa, ont lancé un missile balistique en 
Arabie saoudite et pourraient également avoir tiré sur un navire 
de guerre américain.  
    "Ces attaques se tiennent à un moment où des progrès 
importants sont constatés dans le processus de paix", a déclaré 
l'émissaire. 
    Ismaïl Ould Cheikh Ahmed avait déclaré vendredi après avoir 
eu une réunion avec les forces houthies à Oman qu'il espérer 
annoncer un cessez-le-feu dans les prochains jours, mais la 
frappe qui a fait 140 morts a remis l'ensemble du processus en 
question. 
 
 (John Irish; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant