Frappe aérienne israélienne contre la bande de Gaza, deux morts

le
1

GAZA, 11 octobre (Reuters) - Une Palestinienne et sa fille ont péri aux premières heures de dimanche dans un raid aérien israélien contre la bande de Gaza, ont déclaré des responsables médicaux. L'armée israélienne indique dans un communiqué que ses forces aériennes ont visé deux dépôts d'armes du Hamas, l'organisation intégriste qui contrôle la bande de Gaza, en riposte au tir de deux roquettes samedi et vendredi contre le territoire israélien. Selon des témoins, la puissante explosion qui a ébranlé l'un des camps du Hamas dans la ville de Gaza a provoqué l'effondrement d'une maison à l'intérieur de laquelle dormaient ses habitants. La Palestinienne tuée avait 30 ans et était enceinte. Sa fille, également tuée, avait trois ans. Un garçon de cinq ans et un homme ont également été blessés, a déclaré un porte-parole du ministère de la Santé de la bande de Gaza, Achraf al Kidra. Les tirs de roquettes contre Israël n'ont pas été revendiqués. L'armée israélienne a indiqué qu'elle tenait le Hamas responsable de toute attaque en provenance de la bande de Gaza. En 12 jours de bain de sang, quatre Israéliens et 22 Palestiniens, dont bon nombre avaient attaqué des habitants à coups de couteau, ont été tués à Jérusalem, en Cisjordanie occupée, à Gaza et dans des villes israéliennes. (Nidal al Moughrabi; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le dimanche 11 oct 2015 à 12:48

    Frappe israélienne en réplique à l'envoi aveugle de roquettes sur les civils d'Israel. Merci à Reuters d'améliorer ses titres de propagande palestinienne. Personne n'est dupe.