Franklin Templeton, Pimco et Carmignac, tiercé de tête des souscriptions en Europe

le
0
(NEWSManagers.com) - L'analyse du marché européen de la gestion d'actifs par Morningstar fait ressortir que la hiérarchie des grandes maisons traditionnelles a été bouleversée par " l'année blanche" que fut 2010, avec une décollecte forte sur le monétaire, un danger pour la gestion française, compensée par une collecte sur les actifs risqués. Si l' on intègre les ETF, l' industrie dans son ensemble aura collecté plus de 30 milliards d'euros.
Trois gestionnaires (Franklin Templeton avec 31,62 milliards, Pimco, avec 21,29 milliards et Carmignac avec 17,05 milliards d'euros) font une arrivée remarquée en tête de palmarès pendant que trois autres souffrent, avec des remboursements nets importants ( JPMorgan avec 11,34 milliards, BNP Paribas avec 9,96 milliards et Natixis, avec 9,09 milliards).
Par encours, le numéro un, malgré ses sorties nettes, est JPMorgan (190,62 milliards), devant UBS (134,67 milliards, Crédit Agricole (114,01 milliards), BNP paribas (113,9 milliards) et BlackRock (109,54 milliards. Deux autres acteurs appartiennent au club des " plus de 100 milliards" d'encours : DWS (105,85 milliards) et Fidelity (104,68 milliards).
L'année écoulée a été caractérisée par des souscriptions élevées sur les actifs risqués les plus rémunérateurs pour les gérants (actions internationales, dette émergente, obligations à haut rendement) et par une réallocation marquée au profit des marchés émergents, au détriment de la zone euro et de l'Europe. Morningstar constate également une montée en puissance forte des ETF et des gestions thématiques d' allocation (high alpha) au détriment des gestions benchmarkées à faible écart de suivi.
L'agence met aussi en exergue les progrès importants des gérants indépendants spécialisés (Franklin Templeton, Schroders, Fidelity, Vanguard, Carmignac, Comgest...) qui réussissent le tour de force de collecter sur toutes les classes d' actifs tandis que les grands réseaux généralistes perdent des places dans le classement général et surtout décollectent sur toutes les classes d' actifs.
On observe aussi une mutation de plus en plus nette du secteur vers un véritable marché européen de la gestion avec une importance croissante des sociétés de gestion anglo-saxonnes (Franklin Templeton, Pimco, BlackRock, BNY Mellon...) disposant d' une gamme adaptée au niveau européen (fonds luxembourgeois ou irlandais) au détriment des bancassureurs utilisant souvent des fonds " domestiques" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant