François Ruffin probable candidat aux législatives dans la Somme

le
2
Le journaliste François Ruffin, auteur du film "Merci Patron", à Paris le 9 avril 2016 ( AFP/Archives / JOEL SAGET )
Le journaliste François Ruffin, auteur du film "Merci Patron", à Paris le 9 avril 2016 ( AFP/Archives / JOEL SAGET )

Le journaliste François Ruffin, à l'origine du mouvement Nuit debout et réalisateur du film "Merci patron!", a quasiment officialisé jeudi sa candidature aux élections législatives de 2017 sur la première circonscription de la Somme (Abbeville/Amiens-Nord).

"Une candidature comme la mienne, si elle se concrétise, n'a de sens que si elle est ancrée dans la réalité des gens", a déclaré le rédacteur en chef du journal alternatif "Fakir", devant la centaine de personnes venues l'écouter à Amiens.

"C'est pourquoi j'ai demandé à des citoyens de venir témoigner sur les problématiques qu'ils rencontrent au quotidien", a-t-il ajouté, vêtu d'un T-shirt "I Love Lafleur" en référence à un personnage révolutionnaire du théâtre de marionnettes amiénois du XIXe siècle.

François Ruffin sera très probablement candidat, mais doit encore régler les derniers détails concernant d'éventuelles alliances à la gauche du PS.

Le candidat à l'élection présidentielle de la "France insoumise", Jean-Luc Mélenchon, qu'il a récemment rencontré, pourrait notamment lui apporter son soutien, a confié l'entourage de M. Ruffin à un correspondant de l'AFP.

François Ruffin a néanmoins affirmé qu'il ne signerait pas la charte de la "France insoumise", un "obstacle à l'unité" selon lui.

Il a estimé qu'il fallait "cesser" les divisions entre communistes, écologistes et Jean-Luc Mélenchon.

"Cette bataille de nains ne m'intéresse pas. On a d'ailleurs vu le résultat calamiteux l'an dernier aux régionales. Je sais pourtant qu'il y a une grande aspiration à l'unité", a-t-il dit.

"Si jamais on devait gagner ici ce serait observé. Il y a une alternative au FN", a jugé François Ruffin.

Dans la salle, une grande affiche montrait un "Lafleur" souriant sur fond rouge et vert, sur laquelle on pouvait lire: "Une gauche debout pour leur botter le cul", notamment en écho aux déclarations hostiles au monde de la finance du candidat.

Dans son film militant "Merci patron!", qui a connu un succès inattendu, François Ruffin tournait en dérision le géant du luxe LVMH et son PDG Bernard Arnault.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 hier

    Un autre monde est possible! ;)

  • cavalair hier

    encore un qui va vite passer aux oubliettes de l'histoire