François Rebsamen voit un vrai succès dans la conférence sociale

le
16
FRANÇOIS REBSAMEN VOIT UN VRAI SUCCÈS DANS LA CONFÉRENCE SOCIALE
FRANÇOIS REBSAMEN VOIT UN VRAI SUCCÈS DANS LA CONFÉRENCE SOCIALE

PARIS (Reuters) - La conférence sociale a été "un vrai succès" malgré le boycott d'une partie des discussions par la CGT, Force ouvrière et la FSU, a jugé mercredi François Rebsamen.

Comme le chef du gouvernement Manuel Valls dans son discours de clôture lundi, le ministre du Travail a déploré que les syndicats aient usé d'un "prétexte" pour refuser les débats.

Les centrales syndicales qui ont refusé de participer mardi à la seconde journée de la conférence sociale ont notamment invoqué le report partiel d'un an, à janvier 2016, du compte pénibilité, un dispositif prévu par la réforme des retraites.

"Je pense que c'est ça qui a servi de prétexte, et c'est dommage", a dit François Rebsamen, mercredi sur RFI.

"Cette conférence sociale a été un vrai succès", a-t-il affirmé, soulignant que la CGT et FO avaient "le premier jour (...) participé au débat pendant trois heures" autour du président François Hollande et du Premier ministre.

"Je considère qu'il s'agit pour l'une, FO, plus d'une posture, et pour l'autre, la CGT, d'une opposition à la politique du gouvernement", a-t-il ajouté.

Il a une nouvelle fois réfuté tout "cadeau" au patronat au sujet du report au 1er janvier 2016 de l'application de six des dix critères de calcul de la pénibilité, que les représentants des entreprises considèrent comme une "usine à gaz".

"La vérité c'est que et les parlementaires, et une partie des organisations syndicales savaient très bien la difficulté de mise en oeuvre du compte pénibilité dans le secteur du bâtiment (qui) était dans l'incapacité matérielle de le mettre en oeuvre au 1er janvier 2015", a-t-il souligné.

Ses propos ont trouvé un écho chez Laurent Berger, patron de la CFDT qui avait déploré, lui aussi, l'absence de plusieurs autres organisations de salariés lors des débats et a de nouveau estimé mercredi que la CGT ou FO n'avaient pas été "utiles".

"Je crois que le rôle des syndicats, c'est d'apporter des résultats aux gens qu'ils représentent, donc les salariés", a dit le secrétaire général du syndicat dit réformateur sur BFM-TV et RMC.

"Pour ça, il faut confronter les points de vue, c'est un rapport de forces, ce n'est pas facile mais l'ambition c'est d'avoir des résultats, pas être dans des postures", a ajouté Laurent Berger, satisfait de l'issue de la conférence sociale.

"En étant absent à cette table ronde, ils n'ont pas été utiles aux salariés", a-t-il encore dit, reconnaissant qu'une refonte du dialogue social était nécessaire.

(Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4958114 le mercredi 9 juil 2014 à 11:58

    et les gars de l'UMP au lieu de dire n'importe quoi mettaient la main a la poche pour sauver votre parti comme vous l'avez fait au sarkotum sinon la dette 85 millions au lieu de 74 millions !!

  • M4841131 le mercredi 9 juil 2014 à 11:55

    encore plus c.on que sapin, pourtant c'était pas gagné !!

  • M2248222 le mercredi 9 juil 2014 à 11:54

    IL A DU ACHETER LA MEME PAIRE DE LUNETTE QUE FL .A M.BY ILS VOIENT TOUS LES DEUX LA VIE EN ROSE

  • kejocol le mercredi 9 juil 2014 à 11:34

    Il ne lui en faut pas beaucoup pour etre heureux. C un fiasco qui a servi a rien mais le gouvt est content de 2 jrs de bla bla. pas d'action concrete, d'ailleurs cela fait deux ans qu'on en voit pas.

  • gnapi le mercredi 9 juil 2014 à 10:51

    Et Groland qui se félicite de "sa" méthode. On voit où le pays et le PS en est avec sa méthode.

  • gnapi le mercredi 9 juil 2014 à 10:50

    Fils à Fafa est ici :http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-thomas-fabius-interpelle-par-la-police-09-07-2014-1844531_23.php#xtor=CS3-190

  • gnapi le mercredi 9 juil 2014 à 10:49

    Vraiment déplorable. Des syndicats qui ne représentent qu'eux même et leur idéologie. Un ministre du travail plus intéressé par son livre (écrit sur son temps d'élu ?) que les chiffres du chômage ... Bref une vrai politicratie a bout de souffle à l'hypocrisie consumée.

  • M8252219 le mercredi 9 juil 2014 à 10:49

    ben dis donc il à vite disparu l'article sur le fils de FAFA. média à la botte du pouvoir

  • M2833874 le mercredi 9 juil 2014 à 10:48

    C'est du grand art la façon dont Rebsamen manie l'ironie.

  • mlaure13 le mercredi 9 juil 2014 à 10:29

    La ma-fia UM/PS se par-tage le gâteau France… ils ont phagocyté la démocratie à leur uni-que profit, saupoudrant à droite et à gauche et pouvoir continuer à nous enc-fumer en perdurer dans la fui-te en avant, et tjrs dans la gabegie de la dette publique, instaurée ne l’oublions pas, sous l’ère de Tonton 1er …Le réveil de tout à chacun va être très brutal et douloureux !... Mais la bête de Guillotin gronde et tire sur sa chaîne du fond de son corridor !...