François Rebsamen vise moins de trois millions de chômeurs

le
0
FRANÇOIS REBSAMEN VEUT FAIRE PASSER LE NOMBRE DE CHÔMEURS SOUS LA BARRE DE TROIS MILLIONS
FRANÇOIS REBSAMEN VEUT FAIRE PASSER LE NOMBRE DE CHÔMEURS SOUS LA BARRE DE TROIS MILLIONS

PARIS (Reuters) - Le nouveau ministre du Travail, François Rebsamen, veut ramener le nombre de chômeurs en France sous trois millions, soit le niveau du début du quinquennat de François Hollande, mais sans se fixer pour cela d'échéance.

Interrogé sur i>TELE, il a réitéré ses réserves sur l'objectif d'"inversion de la courbe" du chômage retenu par son prédécesseur Michel Sapin, y voyant "une formule qui fait technocratique".

"Moi, je veux baisser le nombre de chômeurs, ce n'est pas la même chose. Une courbe du chômage, c'est quelque chose qui ne se matérialise pas pour les gens. Il y a aujourd'hui 3.349.300 chômeuses et chômeurs. Ça, ça veut dire quelque chose (...) moi, ce que je veux, c'est qu'il y ait moins de trois millions de chômeurs", a dit François Rebsamen.

Mais il a ajouté qu'il ne se donnait pas un tel objectif "en disant que ça sera fait au mois de mai, au mois de juin, au mois de septembre ou l'année prochaine."

"Je sais qu'il faut de la croissance de manière durable, mais on peut améliorer nos dispositifs", a-t-il encore indiqué.

Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A, sans la moindre activité, n'a pas été sous trois millions depuis juillet 2012, peu après le retour des socialistes au pouvoir.

François Rebsamen a annoncé dans le même temps qu'il présenterait d'ici à la mi-juin un plan pour favoriser le retour à l'emploi des seniors, dont le chômage progresse de façon continue depuis six ans.

"Je présenterai mi-juin au plus tard un plan pour l'emploi des seniors ou le retour des seniors dans l'emploi", a-t-il dit.

Il a précisé qu'il intégrerait des mesures pour favoriser la formation en entreprise des chômeurs de longue durée, une idée avancée lundi par François Hollande, mais aussi faciliter leur prise en charge, leur accompagnement et leur suivi.

Le ministre du Travail avait déjà annoncé en début de semaine son intention de renforcer les contrats initiatives emploi (CIE), les contrats aidés du secteur marchand, pour cibler les seniors et les chômeurs "de très longue durée".

Le nombre de demandeurs d'emplois de plus de 50 ans a encore progressé de 1,0% en mars en France, son augmentation atteignant 11,8% sur un an.

Le nombre de demandeurs d'emplois inscrits depuis trois ans ou plus à Pôle emploi s'est encore accru de 0,9%, sa progression sur les douze derniers mois atteignant 17,6%.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant