François Rebsamen démissionnera du gouvernement le 19 août

le
6
FRANÇOIS REBSAMEN VA QUITTER LE GOUVERNEMENT POUR LA MAIRIE DE DIJON
FRANÇOIS REBSAMEN VA QUITTER LE GOUVERNEMENT POUR LA MAIRIE DE DIJON

PARIS (Reuters) - François Rebsamen assure n'avoir jamais pensé cumuler les fonctions de ministre du Travail et de maire de Dijon (Côte d'Or), poste qu'il devrait récupérer lundi, et démissionnera à l'issue du conseil des ministres de rentrée, le 19 août.

Dans une interview publiée lundi par Le Parisien-Aujourd'hui en France, il parle d'un "immense quiproquo" à propos de la polémique suscitée par des informations de son ministère, selon lesquelles il entendait rester en place le temps de terminer ses engagements, au mépris de la règle de non cumul des mandats.

"Il y a là un immense quiproquo : je n'ai jamais envisagé de cumuler les charges de maire de Dijon et de ministre du Travail", dit François Rebsamen. "Etre ministre, c'est consacrer quinze à dix-huit heures par jour à cette tâche. Je sais très bien qu'on ne peut pas faire les deux."

"On m'a fait un procès d'intention insupportable !" ajoute le ministre. "Je vais donc préciser les choses : je remettrai ma démission le 19 août à la fin du conseil des ministres."

François Rebsamen sera selon toutes probabilités réélu maire de Dijon, fonction qu'il a exercée de 2001 à 2014, lors d'un vote du conseil municipal lundi en début d'après-midi, pour remplacer Alain Millot, un de ses proches, décédé fin juillet.

ENGAGEMENT TENU

"J'avais pris un engagement devant les électeurs dijonnais de redevenir maire si un jour il ne devait plus l'être. Je tiens aujourd'hui cet engagement", explique-t-il.

Il avait succédé à Michel Sapin au ministère du Travail en avril 2014. Il dit "partir avec le sentiment d'avoir bien fait (s)on travail et avec l'estime des partenaires sociaux".

Mais François Rebsamen avoue ressentir de la frustration, alors qu'il a "contribué à mettre en place un certain nombre de dispositifs facilitant la vie des entreprises sans pour autant diminuer les droits des salariés".

Depuis son arrivée au ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de près de 190.000 personnes pour ceux qui n'ont aucune activité, de plus de 400.000 avec ceux qui ont une activité réduite.

François Rebsamen estime que l'économie française créera des emplois en 2015 avec le retour de la croissance et que le chômage devrait reculer d'ici la fin de l'année.

Plusieurs noms sont cités pour son remplacement, dont ceux du secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, de Jean-Marc Germain, député proche de la maire de Lille Martine Aubry et des "frondeurs" du Parti socialiste, voire même celui du ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

Interrogé sur la succession de François Rebsamen, le président de l'Assemblée nationale a rappelé son souhait de voir le gouvernement s'ouvrir "le plus rapidement possible" à tous les socialistes, y compris les "frondeurs", et aux écologistes.

"C'est mon envie, c'est ce que je ressens comme indispensable pour la gauche et pour le pays", a dit Claude Bartolone sur RTL.

François Rebsamen estime, lui, que sa fonction réclame d'être "en totale harmonie avec L'Elysée et avec Matignon".

(Yann Le Guernigou, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le lundi 10 aout 2015 à 12:51

    Regrets éternels... Il s'est cru Ministre.. il n'a été que ministre de F.Hollande. PS pour es méchants: il n'y a pas de "retraite de ministre" (sauf le Premier).

  • d.gui44 le lundi 10 aout 2015 à 12:50

    ministre du chômage il part sur une belle réussite.

  • toto409 le lundi 10 aout 2015 à 12:42

    Il etait ministre de quoi deja ? ?? effectivement ... vaut mieux qu'il parte

  • jjd47 le lundi 10 aout 2015 à 12:39

    Le bateau va couler. Les rats quittent le navire. Il vaut mieux une place chaude de maire qu'un siège éjectable au gouvernement.

  • M940878 le lundi 10 aout 2015 à 12:24

    il a été démissionné tout comme Cahuzac Filippetti Montebourdes etc... , le clown de la rue du cirque sais s'entourer de gens à son image !

  • saggy le lundi 10 aout 2015 à 12:21

    les rats quittent le pédalo