François Rebsamen brigue la mairie de Dijon

le
0
François Rebsamen a déclaré à l'AFP qu'il ne démissionnerait pas du gouvernement s'il était élu maire de Dijon le 10 août. 
François Rebsamen a déclaré à l'AFP qu'il ne démissionnerait pas du gouvernement s'il était élu maire de Dijon le 10 août. 

Après le décès du maire PS de Dijon Alain Millot, lundi 27 juillet, le ministre du Travail souhaite retourner à la tête de cette ville, qu'il a dirigée de 2001 à 2014. Et les premiers couacs arrivent. François Rebsamen a déclaré à l'AFP qu'il ne démissionnerait pas du gouvernement s'il était élu maire de Dijon le 10 août. « Tant que le président ne m'aura pas demandé de cesser mes fonctions, je les assumerai », a-t-il dit, ajoutant qu'il « remettra sa démission entre les mains du président et du Premier ministre quand ses engagements ministériels seront terminés ».  Réponse immédiate de l'Élysée : François Rebsamen devra démissionner s'il est élu.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant