François Hollande veut toujours baisser les impôts des ménages en 2017

le , mis à jour le
13

Il y a décidément comme un parfum de campagne présidentielle autour de François Hollande. Dans un entretien aux Echos à paraître jeudi, le président de la République a confirmé une nouvelle baisse d'impôt en 2017 à destination des classes moyennes. Se montrant toujours aussi optimiste pour l'économie française, le chef de l'Etat dévoile également une série de mesures en faveur des entreprises.

 

Un geste fiscal de 2 milliards d'euros. François Hollande l'avait déjà évoqué au mois d'août 2015 puis redit en mai dernier : il souhaite une baisse d'impôt sur le revenu pour les ménages en 2017.  A condition que la croissance soit bel et bien au rendez-vous. «Si, malgré le Brexit, la croissance était de 1,7% en 2017, ce geste fiscal, qui ne pourrait être supérieur à 2 milliards d'euros, viendrait s'ajouter aux allégements accordés depuis 2014 et qui ont d'ores et déjà concerné 12 millions de contribuables», déclare le chef de l'Etat. Cette mesure ciblerait en priorité «les classes moyennes».

 

France: Hollande rassurant sur un dérapage budgétaire en 2017

 

La reprise économique, «un fait indiscutable». Peu importe les mauvais chiffres du chômage du mois de mai. François Hollande ne se départit pas de son optimisme lorsqu'il s'agit d'économie. «Il y a bien une reprise en France et un début d'inversion de la courbe du chômage. C'est un fait indiscutable», assure le président. Malgré le Brexit, «notre croissance sera supérieure à 1,6% cette année, ce qui nous permettra de créer au moins 200 000 emplois», ajoute-t-il.

 

Le CICE relevé et la prime à l'embauche prolongée. François Hollande n'oublie pas de brosser les entreprises dans le sens du poil. Certes, la contribution sociale de solidarité des sociétés, ou C3S, ne sera pas totalement supprimée en 2017. Mais cela permettra un relèvement du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) «à au moins 7% de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 5 mois

    Moi, moudugenoux 1er je n'ai aucune vergogne !!!!

  • phili646 il y a 5 mois

    ENFERFISCAL1er pratique lui aussi la démagogie, il est riche avec l'argent des autres !!!!

  • charleco il y a 5 mois

    Du balai!

  • M4590873 il y a 5 mois

    c'est ce type de politique qui amène le brexit et qui finira par le hollandexit

  • g1fusee il y a 5 mois

    La loose ... on a jamais payé autant d'impôts de toute part. La fuite en avant. Virons les !

  • M4905181 il y a 5 mois

    c'est scandaleux d'entendre de tels mensonges , de plus il parle de 2017 il ne sera plus là par contre ses successeurs auront du boulot à remonter la France . Il est inadmissible , d'utiliser sa fonction pour faire sa campagne électorale ainsi que l'argent , qu'il n'a pas, des Français .

  • ANOSRA il y a 5 mois

    Une petite baisse électoraliste qui ne fera pas oublier les hausses précédentes, ni les nouvelles hausses ou taxes du mille feuille qui grossit encore avec la métropole de Paris qui vient de se voter les salaires avant même de connaître leurs compétences!!!

  • jfvl il y a 5 mois

    Une seule constante pour ce bonhomme : La démagogie. Derrière la façade il autorise parallèlement les Régions à augmenter leurs prélèvements fiscaux.

  • M9941825 il y a 5 mois

    Combien a t'il ponctionné sur les ménages et les entreprises en début de mandat ?

  • adacunto il y a 5 mois

    lE ROI DES MENTEURS