François Hollande veut répondre au pessimisme par des résultats

le
12
FRANÇOIS HOLLANDE ANNONCE UNE MONTÉE EN PUISSANCE DU DISPOSITIF DE FORMATION
FRANÇOIS HOLLANDE ANNONCE UNE MONTÉE EN PUISSANCE DU DISPOSITIF DE FORMATION

par Elizabeth Pineau

ROANNE, Loire (Reuters) - Présenter des résultats économiques et se faire la voix des anonymes : pour François Hollande, ce sont là les meilleures réponses au pessimisme qui règne en France, six mois avant un scrutin municipal placé sous le signe du Front national.

Le président français a annoncé mardi dans la Loire une montée en puissance en 2014 du dispositif de formation, élément-clé dans la lutte contre le chômage, pour combler quelque 100.000 emplois non pourvus dans certains secteurs.

"Nous sentons qu'il y a un mouvement dans l'économie. Nous devons l'accompagner, le porter, le stimuler", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une table ronde à Roanne, alors que le plan de restructuration d'Alcatel-Lucent a encore assombri le climat.

A ses yeux, renouer avec la création d'emplois, comme il l'a promis pour la fin de l'année, revient à donner au pays "confiance, espoir" et "conscience qu'il peut réussir".

"Pour le pays, la question c'est : 'est-ce qu'on va être capable de vaincre la crise ou est-ce qu'on va continuer dans ce climat de pessimisme et parfois de colère et de frustration."

Dans son entourage, on souligne que l'idée selon laquelle le chômage de masse est appelé à persister permet d'expliquer la percée du Front national dans les sondages, voire dans les urnes, comme lors des cantonales de Brignoles (Var), où le candidat FN sera en position de force au second tour dimanche.

"Ce qui nourrit l'extrême droite, c'est l'idée qu'on ne va pas s'en sortir, qu'on doit revenir à l'ordre ancien", dit-on.

Au-delà de l'annonce de la suppression de 10.000 postes chez Alcatel-Lucent, dont 900 en France, que le gouvernement juge "excessif", l'Elysée invite à prendre en compte le cas des "anonymes" à l'image des centaines de salariés de l'abattoir breton Gad, placé en redressement judiciaire.

"Le rôle de la République, c'est de donner un nom aux anonymes, un nom citoyen", a dit François Hollande. "Il faut justifier le vote, ne pas lancer des SOS, ne pas le quémander, il faut donner envie que le pays avance", a-t-il dit.

"IL FAUT MONTRER QUE ÇA MARCHE"

A chacun de ses déplacements, nombreux depuis la rentrée, "le président veut montrer qu'on avance. C'est comme ça qu'on vaincra. Sinon c'est le déclin", explique son entourage, invitant à "voir la réalité en face", à l'heure où "chaque famille connaît problème lié au chômage".

"Si on n'y arrive pas, on voit bien que ce n'est pas entre les partis républicains que ça va se jouer", explique-t-on à l'Elysée face à la montée de l'extrême droite.

C'est à cette même aune qu'a été jugé le déplacement du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, dans la ville déshéritée de Forbach, en Moselle.

"Manuel Valls montre que sur son domaine propre, la sécurité, il y a des résultats", dit-on à l'Elysée. "Il faut montrer que ça marche."

Le chômage, sujet de préoccupation numéro un des Français, a décru en août dans des proportions plus faibles qu'annoncé dans un premier temps, suite à une erreur technique.

François Hollande a parié à Roanne sur le long terme.

"Ce n'est pas un chiffre sur un mois qui comptera, c'est la succession des baisses du nombre de chômeurs", a-t-il rappelé.

Pour y contribuer, le gouvernement a décidé d'"amplifier" en 2014 le programme de formation dont devraient profiter près de 40.000 personnes d'ici la fin de l'année, soit 10.000 de plus qu'annoncé lors de la conférence sociale du début de l'été.

"Nous voulons que les métiers qui sont recensés avec des entreprises qui cherchent des salariés puissent rencontrer des demandeurs d'emplois", a expliqué le président lors d'une rencontre avec des formateurs et des bénéficiaires du plan.

Le bâtiment, les travaux publics, l'industrie, les transports, la logistiques, les services à la personne, le tourisme et l'hôtellerie manquent de bras selon lui.

Edité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dsta le mardi 8 oct 2013 à 17:37

    Ce n'est certainement pas toi, ENFERFISCAL 1er, qui va nous donner confiance ! Quant aux résultats que tu prônes, ils ne sont pas prêts d'arriver, vu ton incompétence ! Tout ce que tu sais faire, c'est du vent. Regarde s'il n'y aurait pas un job pour toi, dans les éoliennes ! Pauvre France !

  • knbskin le mardi 8 oct 2013 à 17:30

    C'est vrai, M7403983, que le sourire niais de Pépère est maintenant remplacé par une mine austère ...

  • knbskin le mardi 8 oct 2013 à 17:29

    Echange avec un conseil financier cet après-midi : "Bon, l'Europe est pour le moment en train de redémarrer au Nord et dans certains pays du Sud. En France, nous n'avons encore rien réformé, et on va un peu profiter de ce redémarrage. Maintenant, on est sûrs que le gouvernement ne fera rien. Les politiques français ne bougeront qu'avec une grande cata ..." Fermez le ban ...

  • M7403983 le mardi 8 oct 2013 à 17:21

    Quand on voit sa tronche de cake, c'est sur que çà n'inspire pas à l'optimisme !!Mais attention, les Français ne veulent surtout pas être bousculés ... c'est toute une culture, donc , pépère a encore toutes ses chances actuellement !!

  • JJYYBB le mardi 8 oct 2013 à 17:16

    hahahahahihihihouhouhou

  • M1470699 le mardi 8 oct 2013 à 17:07

    Pensez-vous qu'ils vont se prendre une raclée aux municipales ?? Pour ma part je ne souhaite que ça et vite ....mais les Français sont tellement imprévisibles dans l'isoloir ...

  • M1470699 le mardi 8 oct 2013 à 17:05

    blablablabla....tous ces déplacements inutiles assortis de discours creux sont de plus en plus insupportables !!

  • M6749774 le mardi 8 oct 2013 à 17:04

    Pour avoir des résultats il faudrait peut être faire quelque chose d'intelligent...Rien sinon du pur baratin.

  • mipolod le mardi 8 oct 2013 à 17:03

    Les résultats sont là et vont au-delà de toutes espérances : montée du chômage, hausses vertigineuses des prélèvements, impôts, taxes, surtaxes, contributions..etc, divisions sociétales, persévérances des inégalités sociales, tromperies, mensonges d'état, ministres voyous ou stupides et égocentriques. Tout le panel du parfait social.os a été appliqué depuis 18 mois ! C'est beau la démocratie !! lol

  • M6194462 le mardi 8 oct 2013 à 16:55

    Il faut aussi réduire fortement le nombre d'élus locaux et les contraintes administratives mais, je crains que nous n'y arrivions pas avec les zozos actuels qui nous gouvernent.