François Hollande veut dompter le financement participatif

le
0

Lors de sa visite d'Etat aux États-Unis, François Hollande a dévoilé des mesures qui visent à encadrer la pratique du crowdfunding. Une ordonnance sur le sujet doit être adoptée dans le mois.

La France fait les yeux doux au crowdfunding. Lors d'un discours prononcé à San Francisco, aux États-Unis, François Hollande a promis de donner une «nouvelle impulsion» au financement participatif. Le président français a annoncé l'adoption prochaine d'une ordonnance visant à favoriser et encadrer ce genre d'initiatives. Objectif: que le crowdfunding soit «aussi incitatif qu'aux Etats-Unis».

Des levées de fonds limitées à 1 million d'euros

Le principe du crowdfunding est de faire appel à un grand nombre d'internautes afin de financer un projet. Une solution de financement originale et facile d'accès qui séduit de plus en plus de start-up et de PME. L'Etat cherche aujourd'hui à encadrer cette pratique. L'enjeu est de permettre aux entrepreneurs de profiter du...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant