François Hollande veut créer une «avant-garde» de la zone euro

le , mis à jour le
62
François Hollande veut créer une «avant-garde» de la zone euro
François Hollande veut créer une «avant-garde» de la zone euro

Lors de son discours du 14 juillet, François Hollande avait promis des propositions pour renforcer l’Union européenne. C’est chose faite. Dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche (JDD) cinq jours après la fête nationale, le président explique que la France est prête à participer «à une organisation renforcée» de la zone euro et à constituer «avec les pays qui en décideront, une avant-garde» dans l'Union européenne. 

«La zone euro a su cette semaine réaffirmer sa cohésion avec la Grèce. La qualité de la relation franco-allemande y a été pour beaucoup. L'esprit européen a prévalu», écrit le président de la République dans un dossier du JDD consacré au président de la Commission européenne Jacques Delors, qui fête lundi ses 90 ans. 

Tirant les leçons de la crise grecque, le chef de l'Etat écrit :  «Mais nous ne pouvons en rester là. J'ai proposé de reprendre l'idée de Jacques Delors du gouvernement de la zone euro et d'y ajouter un budget spécifique ainsi qu'un Parlement pour en assurer le contrôle démocratique», ajoute le chef de l'Etat.

«Partager une monnaie, c'est bien plus que vouloir une convergence. C'est un choix que 19 pays ont fait parce que c'était leur intérêt. Nul gouvernement d'ailleurs depuis quinze ans n'a pris la responsabilité d'en sortir», poursuit François Hollande. «Ce choix appelle une organisation renforcée et avec les pays qui en décideront, une avant-garde. La France y est prête parce que, comme Jacques Delors nous l'a montré, elle se grandit toujours quand elle est à l'initiative de l'Europe», estime-t-il.

Plus largement, selon lui, «l'Europe a laissé ses institutions s'affaiblir et les 28 gouvernements peinent à s'accorder pour aller de l'avant. Les parlements restent trop loin des décisions. Et les peuples se détournent à force d'être contournés», explique-t-il en ajoutant: «ce qui nous menace ce n'est pas l'excès d'Europe mais son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le dimanche 19 juil 2015 à 21:16

    Pour faire quoi, placer encore des copains ou des fonctionnaires en + .......

  • M802641 le dimanche 19 juil 2015 à 17:16

    Au niveau mondial on a G7,G8, G20, Nations Unies etc. et on voit ce que cela donne. En Europe, il faut réformer les échelons pour éviter de créer un énième zinzin et les coûts associés. Commençons par céder les décisions budgétaires au parlement européen après réforme de celui-ci (élu par suffrage universel) et diminution du nombre de députés (création de régions en limitant le nombre de députés par région). Abolition du Sénat qui ne peu rien décider dans un contexte européen.

  • ref1929 le dimanche 19 juil 2015 à 16:02

    Deja pas capable de gerer les outils nationaux et d'etre à l'avant garde en France... alors y va nous faire quoi le molusque... encore une occasion de faire parler de lui et pas des problemes economiques qu'il est incapable de gérer

  • M4547392 le dimanche 19 juil 2015 à 16:00

    On devrait obliger ce type à se taire au moins pendant le week end, afin de pouvoir se reposer au moins deux jours par semaine de son déluge permanent d'idioties !Comment la France pourrait être à l'avant garde alors qu'elle est la voiture balai de la reprise économique ?

  • pademaug le dimanche 19 juil 2015 à 14:20

    "La zone euro a su cette semaine réaffirmer sa cohésion avec la Grèce." LOL !!!!

  • hlh78 le dimanche 19 juil 2015 à 13:57

    L'avant garde avec Béchamel et manu la tremblotte comme en France ? Non merci !

  • pcostepl le dimanche 19 juil 2015 à 11:57

    lui est plutôt l arriere garde!!!! encore un coup de communication pour faire parler de lui!!!

  • Georg47 le dimanche 19 juil 2015 à 11:48

    Projet mais pour 20 ou 30 ans ! Mais aujourd'hui, parlons du chômage et de l'insécurité

  • lopez69 le dimanche 19 juil 2015 à 11:45

    Il va donc falloir ajouter des impôts & des taxes pour rémunérer grassement tout ce nouveau monde! L’Idée est géniale pour la baisse du chômage. La nécessité aussi de penser à la création d'un nouvel impôt, facile la politique. A l’évidence, il se rend bien compte que depuis longtemps, les peuples ne croient plus à la démocratie avec l’euro. C’est la finance qui règne en maitresse incontestée.

  • roeli1 le dimanche 19 juil 2015 à 11:40

    Ceux qui disent qu'il n'y a pas d'élus en Europe oublient vite qu'ils y ont envoyé le FN. Alors, oui je maintiens que je souhaite une Europe fédérale et démocratique. Je suis contre le système majoritaire français mais bon, je suis belge et protégé contre certains râleurs...