François Hollande veut bloquer le prix de l'essence

le
1
Avec cette proposition controversée, le candidat du Parti socialiste s'adresse aux consommateurs électeurs et soigne son aile gauche.

Il a dit ça comme ça. Au détour d'une allée des Biennales internationales du spectacle à Nantes, entre un commentaire sur Benoît Hamon, qu'il venait de recadrer, et une appréciation sur le sommet social de Nicolas Sarkozy. Candidat socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande s'est prononcé en faveur d'un «blocage des prix de l'essence».

«Il faut avoir une discussion avec les distributeurs d'essence, il n'est pas possible d'avoir une montée du prix telle qu'elle est aujourd'hui. Il faut un blocage temporaire du prix de l'essence lorsqu'il y a une répercussion très rapide de la hausse et une absence de répercussion de la baisse», a-t-il souligné. «Aujourd'hui, à travers la hausse du prix de l'essence, l'État a des recettes qui augmentent: est-ce qu'il est acceptable (...) qu'au travers de la TVA, l'État gagne des recettes sur les consommateurs qui n'ont pas d'autres moyens que d'utiliser leur voiture pour aller au travail», a-t-il demandé avant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le samedi 21 jan 2012 à 00:50

    Remplacer la TIPP par une TAXE sur les riches ...