François Hollande-Valérie Trierweiler : retours croisés

le
0
Valérie Trierweiler et François Hollande ont officialisé leur séparation le 25 janvier dernier.
Valérie Trierweiler et François Hollande ont officialisé leur séparation le 25 janvier dernier.

Le retour de François Hollande sur la scène médiatique n'aura échappé à personne ! Sous l'impulsion de Gaspard Gantzer, son nouveau conseiller en communication passé par les cabinets de Bertrand Delanoë et de Laurent Fabius, le chef de l'État vient de boucler une semaine active. Quelques confidences au JDD, un entretien sur BFM TV et RMC, où il se fait rudoyer par Jean-Jacques Bourdin, une remontée en solitaire des Champs-Élysées le 8 mai ponctuée par quelques phrases aux télévisions, une tribune très "technocratique" dans Le Monde pour la Journée de l'Europe, un tango sous la pluie avec Angela Merkel dans le nord de l'Allemagne et un déplacement dans un lycée d'apprentissage : voici dans le désordre le parcours du nouveau combattant présidentiel.

À la clé, un leitmotiv : le premier des Français est partout chez lui, doit pouvoir se rendre là où il le veut pour aborder tous les thèmes. Et tant pis si cet activisme ressemble à celui qu'il critiquait tant chez son prédécesseur. Et re tant pis s'il risque d'entrer en concurrence avec son Premier ministre : Manuel Valls avait déjà coché la case "je suis dynamique et j'occupe tous les fronts".

Valérie Trierweiler sur trois fronts

Un retour un peu moins remarqué a également atteint son apothéose cette semaine. Valérie Trierweiler a pris la parole sur Europe 1, l'avion pour Haïti et a eu à son corps défendant la couverture de Closer. Débarrassons-nous de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant