François Hollande : «Un entraîneur, ça compte...»

le
2
Interrogé à l'issue du match, le chef de l'Etat a filé une métaphore politico-footballistique lourde de sens. Certains, dans l'opposition, l'accusent de récupération.

Il n'était pas censé être présent. Mais en grand amateur de football, François Hollande n'aurait raté l'évènement pour rien au monde. A peine rentré de son voyage officiel en Israël, le chef de l'État s'est précipité au stade de France pour assister à la victoire des Bleus contre l'Ukraine. Interrogé après le coup de sifflet final, il en a profité pour faire passer quelques messages subliminaux...

«Je pense à tous les Français qui sont heureux ce soir. Il y a des occasions parfois d'être en colère ou inquiet. Aujourd'hui, il y a une victoire, il faut la savourer», a-t-il assuré. «C'est une victoire d'une équipe qui s'est battue de la première minute jusqu'à la dernière, qui y a cru, qui s'est rassemblée. (...) Vraiment, les victoires en ce moment, on les goûte particulièrement. Surt...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le mercredi 20 nov 2013 à 13:24

    il faut qu'il prenne modèle, mais il aurait tellement de chemin à parcourir que c'est perdu d'avance.

  • M7093115 le mercredi 20 nov 2013 à 12:13

    Ca nous fait une belle jambe.......