François Hollande soigne ses réseaux pour 2012

le
0
Le candidat à la primaire a réuni autour de lui des anciens lieutenants de la rue de Solferino et peut compter sur un certain nombre d'élus locaux pour promouvoir sa campagne présidentielle.

Il l'avouait lui-même début janvier: «Le réseau socialiste va être déterminant» dans les primaires du PS. «A priori, on peut se dire que c'est inutile puisque le vote des primaires dépassera les militants socialistes. Mais moi, je considère que chaque membre du PS est un leader d'opinion. Il va aller chercher les autres», expliquait François Hollande à 20minutes.fr. L'occasion pour lui de lancer une pique à la première secrétaire du parti: «Dans le plus profond du parti, je suis plus reconnu que Martine». Comme un avant-goût de campagne.

Premier secrétaire de 1997 à 2008, François Hollande a incarné le parti socialiste pendant plus de dix ans. De cette période, le président du conseil général de Corrèze a sciemment oublié les difficultés - les synthèses impossibles, les luttes d'égo, son effacement face à Ségolène Royal en 2007- mais en a gardé le meilleur: un réseau d'élus et de conseillers loyaux prêts à l'accompagner dans sa course à l'investi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant