François Hollande s'exprimera ce lundi à la télévision

le
31
FRANÇOIS HOLLANDE S'EXPRIMERA CE LUNDI À LA TÉLÉVISION
FRANÇOIS HOLLANDE S'EXPRIMERA CE LUNDI À LA TÉLÉVISION

PARIS (Reuters) - François Hollande s'exprimera ce lundi à la télévision, au lendemain de la déroute de sa majorité aux élections municipales, et pourrait évoquer un remaniement, a dit à Reuters le sénateur-maire socialiste de Dijon, François Rebsamen.

"Il y a dans les tuyaux aujourd'hui une expression du président de la République", a dit ce proche du chef de l'Etat. "Le président va s'exprimer à la télévision, c'est sûr." Interrogée, la présidence de la République n'a pas confirmé l'information dans l'immédiat. Selon François Rebsamen, François Hollande pourrait évoquer dans cette intervention le sort du gouvernement et du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. "Je n'imagine pas qu'il n'y ait pas un remaniement profond", a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, qui fait figure parmi d'autres de possible chef de gouvernement et était annoncé à 10h00 à l'Elysée par l'agenda officiel du chef de l'Etat, n'a pas été vu dans la cour d'honneur du palais présidentiel.

Le service de presse est resté muet dans l'immédiat sur la tenue ou non de cette réunion, relançant les spéculations sur un remaniement imminent, d'autant qu'un rendez-vous entre Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault, à 8h30, a par ailleurs été "reporté dans la journée", selon Matignon.

Selon un sondage BVA pour Le Parisien publié lundi, les trois quarts des Français (74%) ne souhaitent pas que Jean-Marc Ayrault reste Premier ministre, une opinion partagée par toutes les catégories de la population, sympathisants du PS compris.

S?il y avait un changement de Premier ministre, 31% des Français souhaiteraient voir Manuel Valls à ce poste. Il devance notamment la maire de Lille, Martine Aubry (17%), et l'actuel ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius (16%).

155 VILLES PERDUES

L'entourage du Premier ministre veut encore croire à son maintien. Ses proches estiment qu'il reste le mieux à même de défendre et de faire voter le pacte de responsabilité proposé par le chef de l'Etat aux entreprises mais critiqué par la gauche de la majorité parlementaire.

Pour ses conseillers, la situation politique au lendemain des municipales n'impose pas le départ de l'ancien maire de Nantes au profit de Manuel Valls, dont le profil ne correspond guère selon eux aux aspirations de l'aile gauche du Parti socialiste, des Verts ou des radicaux.

L'opposition, grande gagnante de ce premier scrutin intermédiaire du quinquennat de François Hollande, pousse au contraire au départ de Jean-Marc Ayrault.

Sur RTL, le numéro un du principal parti de l'opposition, l'UMP, a jugé "impossible pour le président de la République de conserver cette équipe gouvernementale". Il faut commencer par changer de Premier ministre, a ajouté Jean-François Copé. "Mais je pense que ça ne suffira pas". "La question fondamentale, c'est qu'est-ce que François Hollande veut faire de notre pays." L'ancien Premier ministre UMP Alain Juppé a quant à lui demandé sur Europe 1 "un changement profond (du gouvernement), avec des professionnels, on ne s'improvise pas ministre".

"Il faut un chef de gouvernement qui soit capable de faire respecter une certaine cohésion", a ajouté le maire de Bordeaux.

Le PS a subi dimanche une des pires déroutes électorales de son histoire, avec la perte de 155 villes de plus de 9.000 habitants, parmi lesquelles des bastions historiques de la gauche comme Limoges, Saint-Etienne ou Belfort.

Une déroute dans laquelle Jean-Marc Ayrault a reconnu sa part de responsabilité et qui en laisse présager d'autres, aux européennes de mai, puis aux sénatoriales, qui devraient se solder par la perte par la gauche de sa majorité au Sénat.

(Emmanuel Jarry, avec Elizabeth Pineau, Julien Ponthus et Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le lundi 31 mar 2014 à 15:46

    Au lieu de parler selon la direction du vent, va-t-il enfin prendre de vraies mesures, à commencer pour remettre de l'ordre dans les finances calamiteuses de l'état, sans dégoûter les forces vives du pays? Aucune illusion, ce n'est pas sa clientèle.

  • janaliz le lundi 31 mar 2014 à 13:44

    Certains ont la g. de bois ce matin ! J'avoue que la cuite est sévère, comme le traitement que nous ont fait ces calamiteux depuis 2 ans. Et dire que 50 milliards sont quasiment partis en fumée par la magie rose ! Le déficit, la dette, se creusent. En fait on a une génération de bêcheurs. Je sens que je vais leur proposer l'entretien de mon jardin et de mes espaces verts... Il y en a un qui voit tout en brun ! Cela change un peu du rose... Moi je vois plutôt la vie en bleu... horizon...

  • M5859377 le lundi 31 mar 2014 à 13:25

    curieux bégaiement de l'histoire: au lendemain de la premiere guerre mondiale , les alliés avaient fait acte de naissance du na zisme en Allemagne ds la salle d'accouchement de Versailles en exigeant des réparations folles: aujourd'hui les héritiers du na zisme donnent naissance à la peste brune en europe en appliquant une austérité délirante qui accouche de millions de chomeurs: stop ou encore?

  • knbskin le lundi 31 mar 2014 à 13:23

    Exact, hayabuse, c'est à mon sens la seule solution pour que Pépère puisse se faire réélire en 2017 (cf. Mimitte en 1988 ...) ! Quant à la souffrance de Pépère : ce type ne souffre pas, c'est une 0rdure à sang froid ... :D

  • hayabuse le lundi 31 mar 2014 à 13:08

    texte en primeur :"J'ai décidé ......de......dissoudre l'assemblée nationale".voila qui nous sortirait tous de ce merdier . redonner le pouvoir à la droite me semble etre la moins pire des solutions, arretons le massacre, la souffrance de Hollande et surtout la notre.(droite gauche réunis)

  • bsr16 le lundi 31 mar 2014 à 12:27

    encore des promesses qu'il ne tiendra pas ,un discours soporifique et aussi creux que les precedents ..saupoudré de quelques mensonges...et le voila tranquille pour quelques temps...

  • klein44 le lundi 31 mar 2014 à 12:15

    y en a marre de ses mensonges - je ne l ecouterai pas

  • ltondu le lundi 31 mar 2014 à 11:59

    Porcinet : on passe à autre chose, nouvel élan...promesses et baratin comme s'il ne s'était rien passé ! ras le bol...

  • janaliz le lundi 31 mar 2014 à 11:56

    Gaullien, ce type ! N'insultons pas la France ! Tout juste un petit camelot de bas étage, habitué aux marchandages et bassesses de cour... Ne vous déplaise !

  • rbeling le lundi 31 mar 2014 à 11:56

    va t'il parler de Leonarda ?