François Hollande rejeté par les trois quarts de son électorat

le
19
HOLLANDE DÉSAVOUÉ PAR TROIS QUARTS DE SON ÉLECTORAT
HOLLANDE DÉSAVOUÉ PAR TROIS QUARTS DE SON ÉLECTORAT

PARIS (Reuters) - François Hollande est désavoué par près des trois quarts des sympathisants de gauche, qui ont constitué le socle de son électorat en 2012, selon un sondage OpinionWay publié samedi par Le Figaro.

Sur 1.765 personnes interrogées jeudi et vendredi, 86% disent ne pas souhaiter que le chef de l'Etat français se représente lors de l'élection de présidentielle de 2017.

Le pourcentage des sympathisants de gauche interrogés qui partagent cette opinion est de 73%.

En tout état de cause, même si François Hollande se représente en 2017, 81% des sympathisants de gauche disent souhaiter que le Parti socialiste organise une primaire pour désigner son candidat.

Dans ce cas-là, ils seraient 10% à choisir l'actuel chef de l'Etat, alors que 31% lui préfèreraient le Premier ministre, Manuel Valls, 28% la maire de Lille, Martine Aubry, 9% l'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, et 3% l'ex-ministre écologiste Cécile Duflot.

Si Manuel Valls n'était pas candidat à la primaire, c'est Martine Aubry qui l'emporterait avec 32% des suffrages avec Arnaud Montebourg également en lice (12%), 39% si l'ancien ministre de l'Economie n'était pas candidat. Dans les deux cas, l'actuel chef de l'Etat arriverait loin derrière (14% et 17%).

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • birmon le dimanche 23 nov 2014 à 12:25

    Pas "fondant", fénéants. Ma tablette m'aurait - elle censuré toute seule?

  • birmon le dimanche 23 nov 2014 à 12:22

    Oui M8589793 les français de 2014 sont veules et ceux de 2012 étaient en majorité trop fondants pour oser affronter les réalités et entretenus dans l'ignorance par un enseignement défaillant et des médias complices du socialisme.

  • knbskin le dimanche 23 nov 2014 à 11:36

    Quand on a passé sa vie (payée par le contribuable) à ne rien faire et ne rien dire pour monter (fort habilement) dans l'organigramme du PS, on ne peut pas se transformer en décideur à 55 ans : il est trop tard. Or, si un parti peut se "gouverner" en parlant pour ne rien dire (spécialité pépèresque), on ne peut pas diriger un pays sans rien faire ! On en a la démonstration tous les jours ou presque ! :(

  • M3435004 le dimanche 23 nov 2014 à 11:35

    M5647540 "Aujourd'hui c'est tout le monde qui paie pour les imbécilités de quelques uns, à l'image de celui qu'ils ont placé à la tête du pays et du colossal échec vers lequel il se dirige". On peut dire merci à Bayrou.

  • M3435004 le dimanche 23 nov 2014 à 11:30

    La chute se rapproche à la vitesse GRAND V. Plus personne ne le supporte. Personne ne le défendra, ni ne le protégera. La police et la gendarmerie le laisseront tomber comme une vielle chaussette. Son pouvoir n'est plus que nominal que celui que lui donnent des institutions et une constitution dont il bafoue l'esprit. La crise qui s'annonce sera sévère.

  • M3366730 le samedi 22 nov 2014 à 20:07

    Il aurait dû indiquer les sympathisants FN qui ont votés pour Hollande afin de faire barrage à Sarkozy

  • mlaure13 le samedi 22 nov 2014 à 19:48

    Pensée du jour, de la semaine, voire de l'année ?.. Notre cher Président avait annoncé en 2012 une nette amélioration de la situation économique à l'horizon 2013... Or, si l'on regarde dans le dictionnaire la définition du mot horizon, il est noté : ligne imaginaire qui recule au fur et à mesure que l'on avance… Il semblerait que ça se confirme...

  • M8589793 le samedi 22 nov 2014 à 16:29

    les français sont-ils si veules qu'ils ne puissent forcer ce président grotesque au départ.

  • LeRaleur le samedi 22 nov 2014 à 14:57

    Et c'est un minimum.

  • paspad le samedi 22 nov 2014 à 13:00

    Tout le monde le connaissait avant l'élection de 2012 ........ la seule surprise, c'est qu'il n'y a pas de surprise, il est à son niveau ......... alors, ne venez pas pleurer maintenant