François Hollande reçu par le pape François au Vatican

le , mis à jour le
2

Trois semaines après l'attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, le président François Hollande a rencontré ce mercredi le pape, auquel il voulait exprimer la «gratitude» du peuple français pour ses «paroles très réconfortantes» après l'assassinat d'un prêtre dans une église par deux djihadistes.

 

Il est «très important que je vienne dire au pape combien nous étions sensibles aux paroles qui ont été prononcées et à l'action qui a été la sienne et qui conforte notre vision de l'humanité», a déclaré M. Hollande peu de temps avant sa rencontre avec François. 

 

"Il était important que je vienne dire au Pape combien nous sommes sensibles à l'action qui est la sienne"https://t.co/xb0vSeZzWV

— Élysée (@Elysee) 17 août 2016

 

Le pape François avait adressé des messages de soutien à la France à la suite du meurtre à Saint-Etienne-du-Rouvray en Normandie, le 26 juillet, et de l'attentat de Nice (85 morts) le 14 juillet, jour de la fête nationale.

 

 

Je prie pour les victimes de l'attentat de Nice et les familles. Je demande à Dieu de changer le cœur des violents aveuglés par La haine.

— Pape François (@Pontifex_fr) 15 juillet 2016

 

Accompagné du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le François Hollande était venu se recueillir à l'église Saint-Louis-des-Français de Rome, où est dressé un autel pour les victimes des attentats.

 

 

Cette rencontre avec le pape était également l'occasion d'une réconciliation entre la France et le Saint-Siège après plusieurs oppositions depuis le début de quinquennat d'Hollande. L'Eglise s'était opposée à la loi sur le mariage pour tous, votée en 2013 par le Parlement français. Le Vatican avait également refusé d'accréditer en 2015 un ambassadeur proposé par la France, Laurent Stefanini, catholique pratiquant et homosexuel. Après un an de vacance de ce poste, un autre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 9 mois

    Il est allé à confesse : " Très Saint Père, j'ai péché, j'ai trahi les Français, j'ai formé les islamistes, j'ai menti sur toute la ligne et je n'ai fait que des c o n ..."

  • M4189758 il y a 9 mois

    JPi - En grenouille de bénitier il est très fort. Où a-t-il mené la France lui et ses sbires: polémique entre le burkini qui ne correspond pas aux valeurs de la république et de la laïcité mais la ficelle aux fesses oui? Ont-ils encore parlé de laïcité ?