François Hollande reconnaît que tout ne sera pas possible

le
0
Depuis les Antilles, le candidat PS prend ses distances avec les agences de notation.

Pire qu'une agence de notation: l'électeur. Sous le soleil des Antilles, François Hollande se sent lui aussi placé sous surveillance. En pleine crise financière, et alors que la France vient de perdre son triple A, le candidat socialiste prend un soin méticuleux à éviter «toute image qui pourrait donner l'impression d'une espèce de moment de détente...»

«On voit bien qu'on est observés, confie-t-il. Et puis les Français ne sont pas dans la fête.» Il se sait aussi scruté méticuleusement par l'UMP, à l'affût du moindre de ses faux pas. Voire prêt à en provoquer un? Dans l'équipe du candidat, on soupçonne en tout cas la maire UMP de Basse-Terre, Lucette Michaux-Chevry, d'avoir coupé l'alimentation électrique du gymnase où il tenait un meeting. Ambiance...

Plutôt que de prendre le risque d'apparaître dans une ambiance festive, François Hollande a préféré dimanche annuler une visite prévue dans une association carnavalesque. Dès l'atterrissage, same

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant