François Hollande recase encore un de ses conseillers

le
5
À l'approche de la fin du mandat de François Hollande, on ne compte plus le nombre de hauts fonctionnaires que le président de la République se charge personnellement de recaser. 
À l'approche de la fin du mandat de François Hollande, on ne compte plus le nombre de hauts fonctionnaires que le président de la République se charge personnellement de recaser. 

Et un de plus ! Philippe Vinçon, le conseiller agriculture du président de la République quitte l'Élysée. Le décret a été publié ce matin au Journal officiel. Il a été nommé directeur général de l'enseignement et de la recherche, qui dépend du ministère de l'Agriculture. Il prendra ses fonctions lundi. Il remplace à ce poste Mireille Riou-Canals, nommée conseillère-maître à la Cour des comptes. Contactée en début de semaine par courriel, cette dernière n'avait pas répondu aux sollicitations du Point.

À l'approche de la fin du mandat de François Hollande, on ne compte plus le nombre de hauts fonctionnaires que le président de la République se charge personnellement de recaser. Aidé par son secrétaire général Jean-Pierre Jouyet qui s'était par exemple investi personnellement dans le transfert de Jean-Jacques Barberis, 36 ans, conseiller économique du président chez Amundi, la société d'Asset management du Crédit agricole. Xavier Musca, l'actuel président du conseil d'administration d'Amundi et ancien secrétaire général de l'Élysée sous Sarkozy, était venu, entre autres discussions, négocier discrètement dans le bureau de Jouyet son embauche pour 400 000 euros par an (avec une prime de résultat pouvant aller jusqu'à 2 millions d'euros) chez le premier gestionnaire européen d'actifs.

Il reste encore des places disponibles pour recaser d'autres collaborateurs du président ! Comme la place de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 7 mois

    M. République exemplaire et que n'avait-on dit sur M. sarkozy mais l'à c'est pire à la puissance 5 et les médias sont muets ou presque....Il commence à re casser tous ses copains à des postes indébounolables et pour des salaires mirobolants.......

  • frk987 il y a 7 mois

    On dirait que la presse n'est plus à la botte du PS...le vent tourne.

  • JOG58 il y a 7 mois

    Ce genre de manoeuvre devrait etre interdite et merite des sanctions serieuses

  • M8252219 il y a 7 mois

    Madame Ango avait promis (bis) de faire égorger tout Paris.......

  • aerosp il y a 7 mois

    les parisiens se partagent la confiture et la province paie