François Hollande rebondit, lui aussi, sur les faits divers

le
3
Candidat, il promettait de ne pas surréagir aux faits divers. Devenu président, il occupe de plus en plus ce terrain.

François Hollande a réagi dès samedi au décès du nouveau né dans le Lot. Alors qu'il s'exprimait devant le congrès de la Mutualité française réuni à Nice, le président de la République a affirmé qu'il avait demandé à la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, de «diligenter une enquête administrative pour tout connaître des conditions de ce drame». Il rappelait aussi l'engagement qu'il avait pris durant sa campagne: «Aucun Français ne doit se trouver à plus de 30 minutes de soins d'urgence».

Un drame, une réaction. Hollande avait pourtant promis durant sa campagne de ne pas marcher dans les pas de son prédécesseur et de ne pas s'emparer des faits divers, aussi tragiques soient-ils. Près de six mois après son élection, alors qu'il est en difficulté dans les sondages, le voilà qui au contraire reprend les recettes sarkozystes et investit le champ de la sécurité. Certes, il aurait été difficile à Hollande de passer sous silence les condition

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 22 oct 2012 à 10:09

    Des économies énormes (Réduction des dépenses sans perte de qualité de service) sont à réaliser dans l'administration en revenant sur les 35 heures et la RTT. Exemples: Justice: Environ 9 semaines de congés payés. Idem conseils généraux. Au fait, les cheminots partent toujours à 50 ans ?...A quand, le vrai dégraissage du » mammouth fonction publique France » ???...

  • mlaure13 le lundi 22 oct 2012 à 10:08

    Ils sont TOUS PAREILS !!!...une fois au pouvoir...Ils se RENIENT sans vergogne !!!...

  • derastea le lundi 22 oct 2012 à 08:05

    Mister nul