François Hollande réamorce le projet méditerranéen

le
0
La rencontre, vendredi à Malte, de dix pays de l'UE et du Maghreb, est loin de l'ambitieux projet d'Union pour la Méditerranée.

Le dialogue euro-méditerranéen revient sur l'écran radar de la diplomatie française. François Hollande sera vendredi à La Valette pour un sommet rassemblant cinq pays du sud de l'Union européenne (France, Espagne, Italie, Malte, Portugal) et cinq du Maghreb (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie). Ce «format 5 + 5», comme l'appellent les diplomates, remonte aux années quatre-vingt et se concrétise par des rencontres informelles plus ou moins régulières entre ministres de l'Intérieur, de la Défense ou des Transports. Mais aucun sommet ne s'était tenu depuis 2003, aucun surtout depuis la chute du Tunisien Ben Ali et du Libyen Kadhafi. L'après-printemps arabe et ses incertitudes rendaient urgent pour les Européens de réamorcer le dialogue avec la rive sud de la Méditerranée. La diplomatie, comme la nature, a horreur du vide. Aux premières loges, les Maltais ont beaucoup poussé en ce sens. L'intention, selon l'Élysée, est donc de «dire l'engagement» des pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant