François Hollande quittera l'Elysée... avec la chienne Philae

le , mis à jour à 09:21
8
François Hollande quittera l'Elysée... avec la chienne Philae
François Hollande quittera l'Elysée... avec la chienne Philae

Le destin des cadeaux « animaliers » est par nature plus inattendu que celui des objets qui finissent dans une réserve. Au cours de son quinquennat, François Hollande aura reçu au moins quatre animaux. Deux chevaux de race barbe-berbère lui ont été offerts en 2012 par le président algérien Bouteflika. Le mâle Sami et la femelle Sadja ont pris la direction des Haras nationaux de Pompadour (en Corrèze, le fief de Hollande) et du Pin (Orne). Ces petits chevaux, qu'on dit « rustiques et endurants », participent ici et là à des concours de modèle et allures, l'équivalent dans le monde équidé des défilés de mode.

 

En revanche, le destin du dromadaire malien est plus incertain. En 2013, François Hollande avait reçu un jeune camélidé des habitants de Tombouctou (Mali), après l'arrêt de l'offensive djihadiste. Un peu circonspect sur l'usage qu'il pourrait en faire à Paris, le chef de l'Etat avait promis qu'il tenterait de s'en servir « autant que possible comme moyen de transport ». Mais l'animal n'a finalement jamais quitté sa terre natale. « Valeurs actuelles » prétendit plus tard qu'il aurait fini en tajine sur une table autochtone. « Sans doute une rumeur malveillante », juge-t-on dans l'entourage de Hollande. La trace du dromadaire s'est donc perdue dans les sables du Sahel.

 

Philae, elle, est parfaitement localisée. La jeune chienne labrador au pelage noir, donnée au président en décembre 2014 par la Fédération des anciens combattants français de Montréal, connaît tous les recoins de l'Elysée, et notamment son magnifique parc. Un lieu qu'elle aura sans doute autant de mal à quitter que son maître. Mais, dit-on au palais, François Hollande a « l'intention de l'emmener avec lui » en mai. « Il s'y est attaché et s'en occupe, on le voit parfois la promener dans le jardin de l'Elysée », glisse son entourage. Le labrador est resté fidèle au président. Lui.

 

VIDEO. Philae, la chienne du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Comme vous dites Gique, c'est une vraie honte d'avoir élu une erreur de la nature.

  • g.gicque il y a 12 mois

    quand je lis tous ces commentaires j'ai parfois honte d'être français

  • M7403983 il y a 12 mois

    FH quittant l'Elysée sur son dromadaire bobosse, ça aurait eu du chien !!!

  • M999141 il y a 12 mois

    Je ne le voyais pas fidèle à un chien, vu qu'il n'a été fidèle à rien

  • 300CH il y a 12 mois

    du tout et du n'importe quoi, pour faire un article sur cette énergumène, la seule femelle qui voudra bien de lui, et encore

  • janaliz il y a 12 mois

    Il n'oubliera pas non plus de rembourser les dégâts causés par son ex lors de son départ... Quelques vases, de la vaisselle... etc...

  • M3039634 il y a 12 mois

    Les Fonctionnaires de Police, affectés à sa protection, devront se charger des besoins quotidiens et de l'entretien de sa chienne ! C'est la Gouvernance à la française, un modèle toujours en vigueur de Monarchie Républicaine.

  • frk987 il y a 12 mois

    il aurait mieux fallu que ce soit le chien qui eût le pouvoir, à part une baisse de la tva sur la viande, on aurait eu une meilleure gouvernance.