François Hollande promet une loi pour mourir en "dignité"

le
3
FRANÇOIS HOLLANDE PROMET UNE LOI POUR MOURIR EN "DIGNITÉ"
FRANÇOIS HOLLANDE PROMET UNE LOI POUR MOURIR EN "DIGNITÉ"

PARIS (Reuters) - François Hollande a annoncé mardi une loi sur la fin de vie qui permettra aux malades incurables de terminer leur vie "en dignité" mais n'a pas précisé si ce texte irait jusqu'au suicide assisté auquel est favorable une majorité de Français.

"Il s'agit de permettre à toute personne majeure atteinte d'une maladie incurable provoquant une souffrance psychologique, physique, insupportable et qui ne peut être apaisée, de pouvoir demander dans des conditions strictes une assistance médicalisée pour terminer sa vie en dignité", a déclaré le président de la République lors de sa troisième conférence de presse où il n'a pas prononcé les mots d'euthanasie ou de suicide assisté.

François Hollande a dit qu'il recevrait dans les prochaines semaines les conclusions du comité consultatif national d'éthique et que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, mènerait ensuite des consultations pour élaborer une loi.

Le chef de l'Etat, dont la réforme pour le mariage pour tous soulève encore la colère d'une frange conservatrice de la population, a dit souhaiter que le débat puisse être fait "sans polémiques, sans divisions, et simplement dans l'idée qu'un cheminement est possible pour rassembler toute la société".

François Hollande s'était engagé lors de sa campagne présidentielle en 2012 à améliorer la loi Leonetti de 2005 sur la fin de vie et les soins palliatifs.

Le suicide médicalement assisté et l'euthanasie à la demande du patient sont interdits en France. Trois pays européens -Belgique, Luxembourg, Pays-Bas - autorisent l'euthanasie. Le suicide assisté est légal en Suisse.

Julien Ponthus, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le mardi 14 jan 2014 à 19:36

    @j.tavern : le problème est de caractériser le "cas exceptionnel" ! Les dérives sont faciles (Cf; l'Allemagne de 1933 à 1945) ; les medecins ont toujours su depuis la nuit des temps faire preuve de discernement ; la loi est dangereuse (Cf. La Belgique où on envisage maintenant d'autoriser le suicide assisté des enfants !

  • j.tavern le mardi 14 jan 2014 à 18:33

    Je suis favorable à une loi afin d’abréger , dans des cas exceptionnels jeune ou vieux peut importe, trop de souffrances et douleurs inutiles, fatale et irréversible (agonie atroce) .

  • manx750 le mardi 14 jan 2014 à 18:30

    Trierveiler est hospitalisée en pleine dépression... c'est peut être pour cela que Hollande de la Pustule souhaite accélerer une loi autorisant l'euthanasie... Comment se débarasser d'une première maitresse encombrante?