François Hollande promet la vigilance aux Français

le
14
FRANÇOIS HOLLANDE TENTE DE RASSURER SUR LA SÉCURITÉ APRÈS L'ATTENTAT DE BOSTON
FRANÇOIS HOLLANDE TENTE DE RASSURER SUR LA SÉCURITÉ APRÈS L'ATTENTAT DE BOSTON

PARIS (Reuters) - François Hollande a promis jeudi aux Français la plus grande vigilance face aux menaces terroristes, qu'il ne s'agit pas de "grossir" mais qui "existent", a-t-il dit lors d'une visite matinale surprise à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Le chef de l'Etat, au plus bas dans les sondages et encore sous le coup du scandale des comptes étrangers de son ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, a paru mettre ses pas dans ceux de son prédécesseur de droite Nicolas Sarkozy qui entonnait le thème de la sécurité dès qu'il était en difficulté.

Le président de la République a cependant rejeté l'idée que cette visite ait pour but de regagner la faveur de l'opinion.

"Chaque fois que je me déplace, ce n'est pas pour obtenir quelque faveur que ce soit de la part de l'opinion", a-t-il dit à des journalistes. "Je devrais me déplacer beaucoup !"

Une allusion ironique aux sondages qui le créditent au mieux d'un peu plus de 30% d'avis favorables dans l'opinion, 11 mois seulement après son entrée en fonction.

"Je ne cherche pas à avoir des évaluations en ce moment. Je cherche à atteindre des objectifs", a fait valoir François Hollande plus sérieusement.

Il a cité au premier chef l'économie et l'emploi ainsi que le rétablissement des finances publiques, "qui doit être mené avec le bon rythme, la bonne méthode pour soutenir l'activité économique", a-t-il souligné au lendemain de la présentation du programme de stabilité budgétaire de la France.

Il a également mentionné la formation, l'école et, bien sûr, la sécurité, un "devoir" de l'Etat envers les citoyens et un thème remis brutalement d'actualité par l'attentat meurtrier du marathon de Boston, il y a trois jours.

Le chef de l'Etat, accompagné du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a notamment inspecté le dispositif anti-terroriste Vigipirate, porté au niveau "rouge renforcé" en France depuis le début de l'intervention française au Mali, en janvier.

"Il n'y a pas de comparaison à faire, il n'y a pas de lien à établir, notamment par rapport aux Etats-Unis", a cependant dit François Hollande à des journalistes.

"Il y a des menaces qui concernent particulièrement la France, depuis que nous avons pris des dispositions par rapport au Mali, il y en a par rapport à notre position par rapport à la Syrie, il y en a par rapport à la lutte que nous avons engagée contre le terrorisme", a-t-il poursuivi. "Et en même temps, il ne faut pas grossir la menace. Il s'agit simplement de protéger les Français du mieux possible."

Sophie Louet et Emmanuel Jarry, avec Elizabeth Pineau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH le jeudi 18 avr 2013 à 19:41

    Obligé de faire c visites tôt le matin, en surprise et par une porte dérobée, mdr, le Pingouin et c Sbires réduit à ça, il se défend du risque d'être pris à partie par des contestataires à sa politique générale, l'impopulaire Pingouin prend prétexte que sa visite d'inspection "trouve sa place dans un contexte" particulier pour justifier le secret de cette visite.

  • FREDTOUZ le jeudi 18 avr 2013 à 14:25

    Groslande tes promesses tu peux te les mettre!

  • paspad le jeudi 18 avr 2013 à 14:25

    il n'est pas avare de promesses,notre bedonnant,,,,,,,,,,, mais tout sonne faux

  • cavalair le jeudi 18 avr 2013 à 14:24

    Encore des promesses et le chomage il baisse?

  • p.bernus le jeudi 18 avr 2013 à 14:13

    Au fait, le MALI, pourquoi du jour au lendemain on en parle plus du tout?

  • dhote le jeudi 18 avr 2013 à 14:12

    Les discours de Pépère n'interessent plus personne.

  • p.bernus le jeudi 18 avr 2013 à 14:11

    Quand est ce qu'il se rendra compte qu'il est totalement discrédité et que nous sommes des millions a ne souhaiter que sa démission

  • p.bernus le jeudi 18 avr 2013 à 14:09

    Promesse de Hollande,..... on connait

  • janaliz le jeudi 18 avr 2013 à 13:52

    Moi vigilant 1 je vous promet un choc... quand vous recevrez vos feuilles d'impôts, quand la France sera dégradée (plus pour longtemps), quand l'état ne pourra plus rien pour personne car complètement dépassé par les événements, quand en 2014, 2015, 2016 il faudra remettre une couche de taxes en tout genre. 2017, non car il aura pris un bon coup de pied de l'âne, sauf si bien avant...

  • gmich10 le jeudi 18 avr 2013 à 13:43

    Heu ! heu ! Je vous promet un choc de vigilance !! Heu ! heu !