François Hollande peine à trouver le ton juste

le
0
Au PS, certains s'inquiètent du sentiment de désorganisation autour du candidat.

Candidat, mais pas encore en campagne. Désigné champion de la gauche depuis trois semaines, au firmament des enquêtes d'opinion, François Hollande poursuit sa diète médiatique, limitant ses apparitions pour commenter les principaux événements d'actualité: le sommet européen, le G20... Au risque de paraître parfois absent ou en retrait, alors que l'UMP s'adonne désormais au «Hollande bashing» sans retenue. Pas une prise de parole du candidat socialiste sans une avalanche de communiqués de réactions. En face, au PS, presque rien. Son équipe de campagne n'est pas encore connue. Elle sera dévoilée à la mi-novembre. Quant au programme présidentiel, il attendra janvier. Impression de flottement?

Au-delà du premier cercle des hollandais, les autres responsables du PS commencent à s'inquiéter du sentiment de désorganisation qui entoure le leader socialiste. «Paradoxalement, on était mieux préparé», soupire un proche de Martine Aubry. Sur le fond aussi, on att

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant