François Hollande passe à l'offensive sur la crise

le
0
Le candidat socialiste à la présidentielle réplique dans le JDD au discours de Toulon prononcé jeudi par Nicolas Sarkozy sur la crise. Un «aveu d'échec» et un «constat d'impuissance» selon lui.

La parole de Nicolas Sarkozy «s'est épuisée». Trois jours après le discours de Toulon prononcé jeudi par le président, François Hollande rend coup pour coup. Dans une interview au Journal du Dimanche , le candidat socialiste à la présidentielle voit dans le discours du chef de l'État «un aveu d'échec et un constat d'impuissance». Le député de Corrèze, qui s'exprimait pour la première fois depuis la prise de parole de Nicolas Sarkozy sur la crise que traverse l'Europe, donne le ton : «C'était le propos d'un président en fin de mandat et d'un candidat en début de campagne, la confusion des genres est la marque de Nicolas Sarkozy».

Premier acte de la réplique du socialiste : montrer l'«impuissance», selon lui, du président dans la résolution de la crise. Hollande rappelle que lors de son premier discours en 2008 à Toulon, Nicolas Sarkozy «avait prétendu qu'il allait moraliser le capitalisme, soumettre les marchés et refuser l'austérité». Un «échec» s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant