François Hollande opéré de la prostate en 2011

le
3
François Hollande, en février 2011.
François Hollande, en février 2011.

L'Élysée a confirmé, mercredi matin, l'information de France Info selon laquelle François Hollande a été opéré de la prostate en février 2011, quelques semaines avant sa candidature à la primaire socialiste. Une intervention qui n'apparaît ni dans son agenda de l'époque ni sur les bulletins présidentiels. "Le président de la République François Hollande confirme qu'au mois de février 2011 il a été hospitalisé quelques jours dans un service d'urologie du CHU Cochin pour une hypertrophie bénigne de la prostate", indique l'Élysée dans un communiqué publié dans la matinée. Le chef de l'État précise qu'"à la suite de cette intervention aucun suivi médical n'a été jugé nécessaire". Selon nos informations, François Hollande a été opéré par le Pr Marc Zerbib.

Invité de RTL mercredi matin, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé cette intervention à la prostate de François Hollande. "Il n'y a aucune raison d'être inquiet, le président est en bonne santé", a affirmé le chef du gouvernement tout en appelant au "respect de la vie privée". "Si j'ai un gros rhume demain matin et que je ne viens pas aux questions au gouvernement à l'Assemblée, est-ce que ça devient un événement politique ?" Invitée d'i>Télé, Dominique Bertinotti, qui a elle-même révélé récemment qu'elle était atteinte d'un cancer, appelle également au respect de "l'intime". "La vraie question qu'il faut se poser, c'est si l'on est capable de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lukefr le mercredi 4 déc 2013 à 12:24

    Mrs les journalistes devraient vraiement faire de l'information de qualité! quel est l'interet d'avoir cette information là, alors que d'autres plus importantes devraient être données, explicitées et commentées????

  • bordo le mercredi 4 déc 2013 à 10:58

    Evidemment, personne n'en a rien su au moment de l'élection ! Lorsque l'on vote pour une président, c'est le genre de chose que les français ont le droit de savoir.

  • quibe le mercredi 4 déc 2013 à 08:42

    Ça fait des semaine que je dis qu'il n'avait pas de quouilles !!!