François Hollande ne parvient pas à dissiper les inquiétudes des socialistes

le
6
Francois Hollande lors des "Assises de l'economie de la mer" à La Rochelle le 8 novembre.
Francois Hollande lors des "Assises de l'economie de la mer" à La Rochelle le 8 novembre.

Devant les députés PS, mardi, le chef de l’Etat, ferme dans la défense de son action, a tenté de calmer les doutes mais n’a guère mobilisé l’assistance.

En pré-campagne, François Hollande, qui continue son tour de France, a semble-t-il décidé de découper le pays en tranches électorales. Faute de parler directement à l’ensemble des Français, le chef de l’Etat s’adresse à des catégories sectorielles, avec pour objectif de tenter de les reconquérir à six mois de la présidentielle. Après les producteurs de lait et les chercheurs, il y a une semaine en Normandie, il s’est exprimé devant les professionnels du monde maritime, mardi 8 novembre, à La Rochelle.

Invité des Assises de l’économie de la mer, le président de la République a vanté un secteur qui fait vivre « un million de femmes et d’hommes » dans « le deuxième espace maritime du monde ». « Nous devons nous fixer comme perspective, à l’horizon 2030, de faire de la France le premier port d’Europe », a-t-il lancé, se projetant ainsi une nouvelle fois loin dans l’avenir.

Parcours très sécurisé Sur place, M. Hollande a croisé Jean-Luc Mélenchon, déjà candidat à la présidentielle pour le Front de gauche, qui était venu assister au colloque. L’échange entre les deux hommes s’est limité à une poignée de mains républicaine. « A six mois de la fin de son mandat, le président vient pour la première fois aux Assises de la mer, c’est déjà ça », a minoré devant la presse M. Mélenchon. Celui qui avait qualifié le président de la République de « capitaine de pédalo » au début du quinquennat, trouve que « c’est finalement une description assez définitive ».

Comme à chacun de ses dépl...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wanda6 il y a un mois

    https://www.youtube.com/watch?v=E5FesD-Xtzg

  • wanda6 il y a un mois

    Contemplez l’œuvre de ceux pour qui vous avez voté depuis + 45 ans soit "l'u m p s " et pensez-y en votant en 2017. Le changement c'est l'année prochaine. Il faut que F. Asselineau puisse avoir accès aux grands médias, adhérez à l'UPR upr.fr

  • vmcfb il y a un mois

    La seule question qui se pose au Président et à M.Sarkosy: veulent-ils être responsables d'un désastre au niveau français? Il importe qu'ils sortent du jeu politique!

  • M1531771 il y a un mois

    Les Hommes politiques n'ont toujours pas compris, qu'ici ou ailleurs, le fait de mépriser une majeure partie des citoyens d'un pays, finit par aboutir à ces votes que certains pourront qualifier d'extrêmes ... Ce qui se passe aux USA se passera ailleurs...n'en déplaise aux biens pensants !

  • ANOSRA il y a un mois

    Le Capitaine pédale dans le vide sur son pédalo qui prend l'eau de toutes parts ! Même Le Drian et Sapin le lâchent !!!

  • vmcfb il y a un mois

    Le PS va être lessivé.