François Hollande n'ira pas au Fort de Brégançon cet été

le
2
François Hollande n'ira pas au Fort de Brégançon cet été
François Hollande n'ira pas au Fort de Brégançon cet été

Pas de Fort de Brégançon pour le couple présidentiel cette année. Comme son prédécesseur Nicolas Sarkozy, François Hollande n'est pas friand de la résidence d'État utilisée habituellement comme lieu de villégiature estivale par les présidents de la République française.

A cette grande bâtisse militaire, située sur les hauteurs d'un piton rocheux au bord de la Méditerranée, Nicolas Sarkozy préférait la résidence familiale de Carla Bruni au Cap Negre. Le nouveau locataire de l'Élysée lui, fait savoir qu'il s'y sent «enfermé». «Brégançon, c'est très bien, sauf que vous y êtes enfermés comme à l'Elysée», a expliqué François Hollande au cours du dîner informel avec les journalistes de la semaine dernière.

L'année dernière pourtant, le couple avait semblé apprécier son séjour varois. Présidence normal oblige, le tout nouveau chef de l'Etat s'était rendu à Hyères en train, comme monsieur Tout-le-Monde. Au programme, bains de foule, promenades à vélo, balades à pieds... du bon temps en plein air.

VIDEO. Hollande à la gare de Lyon en partance pour le Var en 2012

Les deux semaines de congés durant l'été 2012 du président nouvellement élu avaient fait grincer des dents. Au plus fort de la crise de la zone euro, c'est plus l'inactivité de François Hollande que son train de vie qui avait provoqué la polémique. «L'affaire des coussins Kettal» avait fini de créer le malaise. Au c?ur de l'été, le «Canard Enchaîné» avait révélé que quatorze cartons Kettal, luxueuse marque de design espagnole, avait été livrés au Fort de Bregançon. Ceux-ci contenaient principalement des coussins et des chaises. Un coussin coûte autour de 200 euros, une chaise vaut 700 euros et pour un fauteuil, il faut compter 2 000 euros.

VIDEO. A Brégançon, les vacanciers jugent les 100 jours d'Hollande

Un an après cela, la présidence a fait savoir que le Fort de Brégançon resterait inoccupé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • .jpeg le lundi 22 juil 2013 à 20:19

    C'est bien là que l'on voit son absence de culture économique : on amortit un investissement dispandieux sur plusieurs années lol

  • M1531771 le lundi 22 juil 2013 à 20:18

    Non il ira à Mougins, il paraît qu'il y possède un cabanon avec piscine gonflable estimé à 270 000 euros en 2007, le prix d'un T1Bis dans le coin ! Bouffon !