François Hollande n'ira pas au 96e congrès des maires de France

le
13
François Hollande n'ira pas au 96e congrès des maires de France
François Hollande n'ira pas au 96e congrès des maires de France

François Hollande ne se rendra pas pas au 96ème Congrès des maires de France prévu le 18 novembre à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Le chef de l'Etat sera en effet au Proche-Orient, du 17 au 19 novembre, pour une visite prévue depuis plusieurs mois. «Le président de la République n'a pas vocation à s'y rendre chaque année», précise l'Elysée au «Parisien - Aujourd'hui en France» alors que plusieurs médias évoquent ce mercredi une crainte de se faire huer devant les élus.

Selon Europe 1, qui ne précise pas ses sources, «l'affaire Leonarda, la fronde bretonne et la réforme des rythmes scolaires et les reculs de son gouvernement en matière de fiscalité ont suffisamment affaibli François Hollande pour ne pas prendre le risque de se faire humilier publiquement».

C'est donc Jean-Marc Ayrault qui se rendra à ce rendez-vous annuel. Le président de l'Association des maires de France, Jacques Pélissard, s'est dit confiant dans «l'accueil» qui sera réservé au Premier ministre lors de sa venue. «Il y aura sans doute quelques manifestations d'humeur mais les choses devraient se passer de manière républicaine. Les maires sont des hommes et des femmes responsables qui respectent la règle de l'accueil républicain», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

D'autres ministres se succéderont Porte de Versailles, comme Michel Sapin (Travail), Marylise Lebranchu (Réforme de l'Etat), Bernard Cazeneuve (Budget), Cécile Duflot (Territoires) ou encore Vincent Peillon (Education).

La solution d'un geste sur les rythmes scolaires

Selon les deux médias, le chef du gouvernement n'ira pas les mains vides pour tenter de calmer les élus. «Je suis convaincu que Jean-Marc Ayrault s'apprête à faire un geste sur les rythmes scolaires. Il pourrait proposer de laisser un peu plus de temps aux maires pour mettre en ?uvre cette réforme», assure l'association auprès du Figaro. Et les deux médias de rappeler qu'en 2009, son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le mercredi 6 nov 2013 à 19:10

    quel courage ,,,, parfois certains bouculent leur calenrier quand il y a des amuses bouche!! mais la c est une autre affaire

  • kurki le mercredi 6 nov 2013 à 18:10

    Et tu vas encore leur donner du fric, à ces pays étrangers ? Et sur notre dos ? Avec de nouveaux impôts et taxes ?

  • M3435004 le mercredi 6 nov 2013 à 18:10

    TOI PRESIDENT TROUILLARD ET PETOCHARD. TON ZER0 VA SE FAIRE PASSER LE GOUDRON AVEC LES PLUMES. ON TE RESERVE LES CRACHATS ET LES SIFFLETS POUR TON RETOUR.

  • kurki le mercredi 6 nov 2013 à 18:10

    Attention, François ! Qui va à la chasse perd sa place ! Tu ferais mieux de t'occuper de la France plutôt que d'aller parler de politique française à des étrangers qui s'en moquent !

  • mucius le mercredi 6 nov 2013 à 18:08

    Allez les entarteurs, ne le manquez pas ce bouffi à la prochaine occase. Ca ferait tellement rire dans les chaumières bretonnes!

  • Bol78 le mercredi 6 nov 2013 à 18:05

    La trouille de se faire sortir par la peau des fesses. Vous n'avez pas remarqué que nos gouvernants parlent beaucoup de la France quand ils sont à l'étranger : c"est ça le nouveau courage.

  • jbellet le mercredi 6 nov 2013 à 18:05

    les maires n'ont pas oublié le droit de conscience donné a 16h et enlevé a 21h

  • LeRaleur le mercredi 6 nov 2013 à 15:26

    Normal, il a la trouille.

  • M6486201 le mercredi 6 nov 2013 à 15:18

    Il préfère aller là où il n'est pas connu ce grand courageux.Martine Aubry nous avait bien prévenu

  • ltondu le mercredi 6 nov 2013 à 15:05

    Présent ou pas ou est la différence ? heu comme ailleurs !