François Hollande n'est pas candidat : le chômage a baissé, mais trop tard

le , mis à jour à 07:42
5

Pris à son propre piège. Persuadé dès son élection en 2012 de pouvoir inverser la courbe du chômage, François Hollande a traîné ce boulet tout au long de son quinquennat.

 

QUESTION DU JOUR. François Hollande a-t-il raison de ne pas se représenter ?

 

À chaque (mauvaise) annonce mensuelle des chiffres du chômage, il amenuisait ses chances de pouvoir se représenter, lui qui avait fait de la baisse du nombre de demandeurs d'emploi une condition sine qua non. Quand bien même cette satanée courbe a fini par s'inverser en cette fin d'année 2016, à quelques mois de l'élection présidentielle. Mais trop tard. «L'engagement majeur que j'ai pris devant vous était de faire baisser le chômage, a rappelé François Hollande jeudi soir dans son allocution. J'ai pris tous les risques : aidé les embauches, allégé les charges sociales, j'ai réformé le marché du travail. Les résultats arrivent plus tard que je ne les avais annoncés, j'en conviens, mais ils sont là.»

 

> EN DIRECT. Renoncement de Hollande : le jour d'après 

 

De fait, le mois d'octobre a confirmé la baisse du chômage amorcée au début de l'année. La France compte 101 300 demandeurs d'emploi de moins sur un an. Mais 556 000 chômeurs de plus depuis le début du quinquennat.

 

 

 

Pacte de responsabilité, crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), prime à l'embauche, le socialiste François Hollande avait fait le pari osé de mesures favorisant les entreprises avec l'objectif de relancer les embauches, au prix de vives tensions avec sa majorité. Sans oublier la loi Travail, censée fluidifier le marché de l'emploi, qui a jeté les foules au printemps dernier dans la rue pendant de longues semaines. Au premier rang des manifestants, les jeunes, que le président avait érigés en priorité de son mandat.

 

Aujourd'hui, la baisse du chômage, lente mais bien réelle, ne convainc pas l'opinion. Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • .jpeg hier

    Le parisien est devenu ce qui se fait de mieux comme journal propagandiste de gauche

  • janaliz hier

    Mais de quelle baisse parle-t-on ? des 600000 chômeurs de plus depuis 2012... Pathétique et pitre jusqu'au bout...

  • boudet hier

    Il ne suffit pas que le chômage baisse. Depuis 20132, iIl a augmenté en France quand il baissait dans les autres pays et il commence à baisser légèrement alors qu'il continue de baisser plus fort ailleurs.

  • herve953 hier

    Un socialiste laisse du temps au temps, pas l'économie.

  • M898407 hier

    Médiocre il a été, médiocre il restera... Au suivant !