François Hollande, monsieur météo à l'Élysée

le
0
François Hollande sous la pluie, le 15 mai 2012.
François Hollande sous la pluie, le 15 mai 2012.

L'été arrive, le beau temps revient... Voilà ce que disent, chaque soir pluvieux, les présentateurs qui annoncent le temps qu'il fera à la télévision, afin de ne pas désespérer leur public. Le président de la République aussi. Il a une vision météorologique de la politique. En remplaçant "été" par "reprise" et "beau temps" par "retournement économique", on obtient deux phrases décisives de François Hollande, prononcées respectivement dimanche dernier dans le Journal du dimanche et le 14 juillet 2013 lors de la traditionnelle interview télévisée. Pour en rajouter encore dans cette veine, Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, a déclaré lundi matin sur les ondes de BFM TV-RMC "sentir" ce changement positif de conjoncture, un peu comme on "sent", à la campagne, le vent se lever ou l'orage venir. Toujours dans le style du bateleur télévisé préposé au rendez-vous quotidien avec le temps qu'il fait, le président ajoute souvent une petite blague. Dimanche : "La France compte si elle a de bons comptes." Juste avant Noël 2013 : "Il y a une reprise, elle est poussive, il faut donc la pousser." Sur le front de l'emploi aussi, les promesses d'embellie ont été nombreuses. Et les incantations sur l'inversion de la courbe du chômage, puis plus modestement sur sa stabilisation, ont parfois ressemblé à la danse de la pluie. "Il fait froid à Washington, c'est vrai !" Il faut dire que ce président semble, depuis son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant