François Hollande : "Michel Platini n'est pas armé"

le
0
François Hollande et Michel Platini à l'Élysée le 10 juin 2015. Image d'illustration.
François Hollande et Michel Platini à l'Élysée le 10 juin 2015. Image d'illustration.

2016 sera une année sportive. En plus des traditionnels Roland-Garros ou Tour de France, les prochains mois seront marqués par l'Euro de football, organisé en France, et les Jeux olympiques de Rio. Amateur de sport, François Hollande se prépare à ces différentes échéances. Le Parisien révèle que le président de la République a reçu des journalistes et des écrivains, dont Philippe Delerm, pour développer sa vision des récentes actualités sportives, notamment le football.

Première révélation de nos confrères : François Hollande ne souhaite pas étendre l'état d'urgence jusqu'à l'Euro (qui commence le 10 juin). « Ce ne serait pas forcément un bon message », annonce-t-il. Le président rendra visite aux Bleus avant le début de la compétition, comme ce fut le cas lors du Mondial 2014. Le chef de l'État cite Matuidi, Pogba et Varane comme ses joueurs préférés. Concernant Karim Benzema, empêtré dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, François Hollande estime inenvisageable la participation du joueur du Real Madrid à l'Euro.

Thiriez est un "dirigeant dépassé"

Centre des attentions présidentielles, le football est le sport de prédilection du président. Sur l'affaire Michel Platini ? « Il m'a dit : 'Tout va bien. J'ai ce qu'il faut : un avocat et un conseiller com." En fait, il n'était pas armé pour affronter ça, contrairement à nous, les politiques, habitués à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant