François Hollande maquille la rigueur en «effort juste»

le
0
Le chef de l'État lors de son intervention du 14 Juillet a indiqué vouloir redresser le pays «dans la justice».

Fête nationale de crise pour François Hollande. Pour sa première grande intervention télévisée depuis son élection, le chef de l'État est longuement revenu sur les difficultés que traverse la France en s'efforçant d'expliquer comment il comptait y faire face. D'abord en mobilisant la sémantique. Comme son prédécesseur, François Hollande se refuse à utiliser le terme de «rigueur» lui préférant l'expression d' «effort juste». Ce qui revient malgré tout au même, à en juger du moins par les pistes évoquées pour «redresser» le pays «dans la justice».

«J'ai hérité d'un pays dont je connaissais l'état, donc je ne vais pas faire semblant de le découvrir», a assuré François Hollande, souvent tenté de renvoyer à Nicolas Sarkozy et à la droite la responsabilité de l'état du pays. «Je rappelle que la droite était au pouvoir depuis dix ans», a-t-il glissé à deux reprises lors de son entretien diffusé sur TF1 et France 2. Mais désormais, c'est lui qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant