François Hollande, le naufrage

le
36
Absence d'autorité, division de la majorité, popularité en berne, le président de la République affronte une crise majeure. Pire, aux yeux des Français, Manuel Valls ferait un meilleur candidat que lui en 2017. » SONDAGE - Pour les Français, Valls fait un meilleur candidat que Hollande

L'avenir politique de François Hollande s'est-il joué ce week-end? Si l'échéance présidentielle n'aura pas lieu avant avril 2017, certains à gauche, de plus en plus nombreux, se demandent si le président de la République pourra à nouveau faire gagner son camp dans moins de quatre ans! Popularité en berne, autorité défaillante sur son propre camp, ­colère grandissante des Français contre la politique du gouvernement, en moins de deux ans, le chef de l'Etat a dilapidé son capital confiance. Un record depuis 1981! En 2011, la primaire socialiste l'avait propulsé en leader de la gauche. En 2013, les Français estiment qu'un autre que lui défendrait mieux les couleurs socialistes...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Mnemio le vendredi 8 nov 2013 à 15:06

    La majorité et la clique socialiste se soucie de savoir si ils auront à nouveau de beaux sièges lustré par la sueur des français. Normal, ils ne savent rien faire d'autres, n'ont jamais travaillé pour la plupart et n'ont aucune connaissance de la réalité entrepreunariale et économique. Qu'ils s'occupent des véritables problèmes de la France !

  • Rockfund le vendredi 8 nov 2013 à 00:19

    Le pédalo a déjà chaviré depuis un bon moment.

  • sharks14 le jeudi 7 nov 2013 à 19:21

    Courage le jour de la libération est connu : 7 mai 2017 Sauf si une révolution s'en occupe avant ...

  • Bol78 le jeudi 7 nov 2013 à 17:53

    Un euphémisme.

  • lsleleu le jeudi 7 nov 2013 à 15:49

    S'il continu de baisser dans les sondages il va trouver du gaz de shiste

  • fbordach le lundi 4 nov 2013 à 03:59

    Après quarante ans de colonisation à rebours, d'assistanat à outrance, de corporatisme, de social-clientélisme, de démission européiste, la France est au bord de la banqueroute. Paralysé par les blocages du système qu'il l'a fait président et par ses propres insuffisances, François Hollande ne tente même pas de réformer le pays.

  • nayara10 le dimanche 3 nov 2013 à 23:31

    Si son Oncle le MYTHE ERRANT n'avait pas supprimé la peine de mort...lL aurait le choix entre la Guille HAUTE INN ou les remparts du Château de VINCENNES au levé du soleil...

  • nayara10 le dimanche 3 nov 2013 à 23:26

    Il représente :le RAT d'eau de la MEDI Muhze...En résumer :une ERREUR...

  • housssss le vendredi 1 nov 2013 à 16:33

    Pour la France il devrait avoir la décence de démissionner.

  • patr2611 le jeudi 31 oct 2013 à 13:02

    dans 3 ans je ne pense pas que des personnes est encore envie de voter socialiste, trop de social tue le social