François Hollande, le candidat redouté par l'UMP

le
0
Et le gagnant est… François Hollande. Largement devancé dans les sondages par Dominique Strauss-Kahn et Martine Aubry, il est pourtant considéré à l'UMP comme le candidat du PS le plus dangereux pour 2012.

François Hollande 

Pour Jean-Pierre Raffarin, pas de doute : «François Hollande serait le candidat le plus dangereux.» «Ses positions courageuses l'ont fait entrer dans la catégorie des hommes d'État» , précise Jean-Claude Gaudin. Pour Chantal Brunel, «il est le reflet inversé de Nicolas Sarkozy : introverti, avec un profil modeste, contrairement à Dominique Strauss-Kahn» . «Le candidat du PS doit être le réceptacle de tous les anti-Sarkozy, qui peuvent être très divers, le plus petit commun dénominateur plutôt que le plus grand multiple» , confirme Raffarin, qui souligne aussi sa capacité à «bénéficier de la sympathie provinciale, ce qui est un argument électoral majeur» . Bref, il ratisse large. Or, comme le rappelle Gaudin, «au-delà de l'électorat de gauche, il y a le peuple français, pas forcément encarté». «Il est plus susceptible que Martine Aubry de mordre au centre», estime Hervé Novelli, tandis que Chantal Brunel ajoute 

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant