François Hollande : «La reprise, elle est là»

le
29
François Hollande : «La reprise, elle est là»
François Hollande : «La reprise, elle est là»

En ce 14 Juillet, le chef de l'Etat a renoué pour la deuxième année consécutive avec la tradition républicaine de l'interview télévisée, abandonnée par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy. Un exercice diffusé en direct sur TF1 et France 2. Pendant 35 minutes, François Hollande a été interrogé dans les jardins de l'Elysée par Claire Chazal et Laurent Delahousse.

Entre un agenda chargé et l'accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, il n'a eu que peu de temps pour bûcher son interview. Il a voulu y dessiner sa vision de la France «pour les dix prochaines années». Il a maintenu son intention d'inverser la courbe du chômage d'ici à la fin 2013. «La reprise économique est là», a-t-il assuré. Il a également évoqué la réforme des retraites, réaffirmant qu'il était pour «une augmentation progressive de la durée de cotisation».

Sur l'austérité budgétaire, critiquée jusqu'au sein du gouvernement, il n'a pas écarté des «augmentations d'impôts si elles sont nécessaires». Cette prise de parole a surtout été une manière de ne pas laisser le dernier mot avant l'été à Nicolas Sarkozy. Questionné sur les éventuelles ambitions politiques de l'ex-président de la République, l'actuel locataire de l'Elysée s'est contenté de déclarer : «S'il veut revenir, c'est tout à fait son droit».

Hollande n'écarte pas une hausse d'impôt en 2014. «Je ne ferai d'augmentations d'impôt que si elles sont nécessaires, dans l'idéal le moins possible» a affirmé dimanche le chef de l'Etat. Il s'est également défendu de cibler les hausses d'impôts sur les classes moyennes. «Ce sont elles qui font vivre l'économie. Je dois faire autant d'économies que possible pour qu'il y ait le moins de prélèvements possibles» a-t-il affirmé.

Le 16 mai, lors de sa conférence de presse à l'Elysée, François Hollande avait déclaré : « L'idéal serait de ne pas augmenter le taux de prélèvement sur les ménages dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dugan le lundi 15 juil 2013 à 16:24

    Quel comique si ce n'était pas si triste pour les français! la "reprise" est pour lui et sa maitresse synonyme du on profite de tout gratuitement payé par ces con.tribuables, vu comme çà la vie est belle.

  • fgino le lundi 15 juil 2013 à 15:54

    François Hollande: «La reprise, elle est là» dit il en montrant une de ses chaussettes, reprisée par Mme TRIERVVeiller !

  • fgino le lundi 15 juil 2013 à 15:52

    c'est sur qu'avec du viagra il va la voir la reprise ....

  • mfouche2 le lundi 15 juil 2013 à 13:11

    Anne, ma sœur Anne , ne vois tu rien venir ? celui là, il serait vraiment drôle s'il n'avait aucune responsabilité. Il nous amuserait .

  • FREDTOUZ le lundi 15 juil 2013 à 12:05

    "la reprise elle est là" dit bidoch.n en montrant son ventre gras.Et on devrait croire tout ce qu'il raconte?

  • danapoin le lundi 15 juil 2013 à 11:25

    La reprise du CHOMAGE + IMPOTS + TAXES + ALLOC oui c'est inconstestable, c'est même la continuité depuis que les socialopes ont pris le pouvoir grâce à quelques % de demeurés qui ont supposé qu'eux aussi profiteraient de ce système français large avec le fric des autres!! LOL Quelle belle déconvenue.

  • mipolod le lundi 15 juil 2013 à 11:11

    La reprise des hausses d'impôts, la reprise des hausses des taxes, la reprise de la hausse du chômage, la reprise de la hausse du déficit public, par contre la reprise économique en France, pas encore vue......que du bonheur quoi !!!

  • ismora le lundi 15 juil 2013 à 11:10

    "La reprise elle est là". Ca me rappelle "le changement c'est maintenant"...

  • ETIHAD le lundi 15 juil 2013 à 10:24

    Pour la majorité des Français qui ont entendu le pipoteur hier à la télé, sachez qu'il existe un moyen radical de le radiez des écrans radars et cela s'appelle "une pétition" ! Tout le monde à le droit de se tromper, mais ont peut encore se rattraper, alors prenez votre courage en main et n'attendez pas qu'il vienne encore vous faire les poches déjà troués.

  • SeanO le lundi 15 juil 2013 à 10:19

    Un imb-écile heureux."La prospérité est au coin de la rue"(Hoover,1929)."Le gros de la crise est derrière nous"(Lagarde,2007).