François Hollande invoque l'indépendance de la justice

le
25
FRANÇOIS HOLLANDE INVOQUE LA PRÉSOMPTION D'INNOCENCE
FRANÇOIS HOLLANDE INVOQUE LA PRÉSOMPTION D'INNOCENCE

PARIS (Reuters) - François Hollande a invoqué mercredi les principes d'indépendance de la justice et de présomption d'innocence après la mise en examen de son prédécesseur à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, dans une affaire de trafic d'influence.

"L'indépendance de la justice et la présomption d'innocence : ces deux principes ont été rappelés par le président de la République en fin de conseil des ministres", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

"Personne" d'autre que la justice "n'a d'autres informations" sur cette affaire, a-t-il ajouté lors du compte rendu du conseil des ministres en réponse à certains membres de l'UMP qui accusent le pouvoir d'instrumentaliser l'affaire.

Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour trafic d'influence actif, corruption active et recel de violation de secret professionnel à l'issue d'une garde à vue sans précédent pour un président de la Ve République.

Son avocat, Me Thierry Herzog, et Gilbert Azibert, avocat général à la Cour de cassation, ont été mis en examen pour les mêmes chefs d'accusation que l'ancien président. S'y ajoute pour Me Herzog celui de violation de secret professionnel.

"Cette situation est grave, les faits sont graves", avait dit plus tôt dans la journée sur RMC et BFM TV Manuel Valls.

"Personne n'est au-dessus des lois", a-t-il ajouté le Premier ministre, qui a aussi évoqué la "présomption d'innocence qui vaut pour tout le monde".

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le mercredi 2 juil 2014 à 15:25

    comme sur la photo, il nous dit "la vérité" droit dans les yeux !

  • rodde12 le mercredi 2 juil 2014 à 15:23

    Innocent ou coupable, ce n'est pas Sarko qui a le plus à perdre. Comme le parlement de l'ancien régime arque bouté sur ses prérogatives il y a fort à parier que c'est l'ensemble du système judiciaire qui fera les frais de l'opération. De droite ou de gauche les politiques voudront écarter le danger des juges tout puissants. Le balancier va dans un sens puis dans l'autre. Vae victis.

  • M2941863 le mercredi 2 juil 2014 à 15:16

    @Gary: avis partagé. ce grotas est arrivé là par accident, c'est un scribouillard du PS et rien d'autre, il n'a pas la carrure d'un Président et encore moins d'un leader.

  • M2833874 le mercredi 2 juil 2014 à 14:57

    Qu'est ce qu'il lui est arrivé sur la photos? Il luit?

  • jfvl le mercredi 2 juil 2014 à 14:23

    Le mensonge d'état érigé en système de gouvernance

  • Gary.83 le mercredi 2 juil 2014 à 14:17

    en effet Hollande ne sera jamais un "grand" ! c'est le petit gros de la cour d'école , le myope qui subit tous les outrages, il veut se venger sur cette société Française qui l' écarté pendant longtemps !!

  • Gary.83 le mercredi 2 juil 2014 à 14:08

    c'est un fourbe !

  • Gary.83 le mercredi 2 juil 2014 à 14:07

    et son ISF c'est quand ???

  • bordo le mercredi 2 juil 2014 à 14:00

    Je pense, pour aller dans le sens de kov666, qu'il y a en effet une volonté d'humilier et aussi de s'affirmer au dessus de ces idiots de citoyens qui ont eu l'audace de porter au pouvoir un président non conforme aux souhaits de ces petites personnes. Je pense qu'il s'estiment très au-dessus de nous et manifestent leur mépris à un ancien élu du peuple.

  • kwatao le mercredi 2 juil 2014 à 13:59

    La gauche stalino-marxiste française a la manoeuvre. Tel Staline, Hollande est terrifie par le potentiel retour de Sarkozy et fait tout pour essayer de l'abattre. La France est devenue une dictature bobo-gauchiste.