Francois Hollande fustige un "laxisme budgétaire" à droite

le
10
FRANÇOIS HOLLANDE CRITIQUE LES PROPOSITIONS DE LA DROITE EN MATIÈRE DE DÉFICIT BUDGÉTAIRE
FRANÇOIS HOLLANDE CRITIQUE LES PROPOSITIONS DE LA DROITE EN MATIÈRE DE DÉFICIT BUDGÉTAIRE

PARIS (Reuters) - François Hollande a critiqué jeudi les annonces faites par plusieurs candidats de droite à l'élection présidentielle, estimant qu'ils ne respecteraient pas l'engagement de ramener le déficit sous la limite européenne de 3% du PIB fin 2017.

Le gouvernement présentera fin septembre le projet de loi de finances pour 2017 qui visera à réduire ce déficit à 2,7% mais les équipes de Nicolas Sarkozy, d'Alain Juppé et François Fillon prédisent un déficit toujours supérieur à 3%.

"Pour un responsable public, l'audace, ce n'est pas forcément de promettre plus de dépenses et moins d'impôts. Ça peut arriver chez les mêmes personnes", a dit le chef de l'Etat lors d'un discours à l'Elysée.

"Ce n'est pas non plus de faire un choix qui cède au laxisme budgétaire, qui laisserait penser qu'on peut brader notre souveraineté nationale même si les taux d'intérêt sont très faibles. Ce n'est pas non plus d'augmenter la dette publique", a ajouté François Hollande.

Pour 2017 et 2018, l'ancien Premier ministre François Fillon table par exemple sur un déficit public nettement aggravé, qui s'élèverait respectivement à 4,7% du PIB et 4,5% du PIB.

"C'est le choix que je défendrai auprès des institutions européennes si je suis élu président", a expliqué le candidat à la primaire de novembre lors de la présentation à la presse du "cadrage financier" de son programme économique.

"L'augmentation est également liée à la nécessité de faire redémarrer l'économie française", a ajouté François Fillon, qui prône notamment 50 milliards d'euros d'allègements fiscaux et sociaux dès le dernier trimestre 2017.

Le programme de François Fillon prévoit un retour à l'équilibre budgétaire au terme du prochain quinquennat, en 2022.

Dans une interview donnée aux Echos fin août, Nicolas Sarkozy avait quant à lui affirmé qu'il fallait s'attaquer à "la cause structurelle des déficits", laissant entendre par là que l'objectif des 3% ne serait pas une priorité en début de mandat.

(Jean-Baptiste Vey et Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 15 sept 2016 à 17:29

    dhimmitude nous guète et nos petits enfants nous maudiront pour l’éternité…Hollande- Avec sa "triche" de la courbe du chômage (changement de catégorie), Hollande, notre « Présidentielle tortue piquet », est en train de nous ruiner encore plus (plusieurs milliards) pour se faire réélire...comment nos institutions républicaines peuvent-elles accepter ça ???...:- Mais il n'y a que lui et une poignée de dégénérés qui y croient...!!! :-(((

  • 300CH le jeudi 15 sept 2016 à 17:28

    eehh!! sir CULBUTO, toi et tes bronqs, le déficit en 2012 il était de combien? "4.8%, après avoir été en pleine période difficile 2008/2012, 7.8 à 4.8", 3% de moins, l'Europe ta donné 2 chances et tu y es pas encore arrivé en 4 et demi de trône, tu n'as que réduit que de 1.2 %, et ça c que va découvrir peu être le prochain (à mon avis il y a anguille sous roche avec tes calculs), lol c l’hôpital qui se fout de la charité

  • frk987 le jeudi 15 sept 2016 à 17:13

    Même un humoriste n'aurait osé cette déclaration totalement STUPIDE.

  • jmlhomme le jeudi 15 sept 2016 à 16:44

    Le probleme c'est que la baisse des dépenses ne peut pas se faire "vite" des lors que la masse salariale qui est le "gros morceau" partout ne peut se réduire en claquant des doigts sauf à faire disparaitre par 49.3 les statuts de la Fonction Publique et des assimilés. Ca va bouillonner dans les rues.

  • sibile le jeudi 15 sept 2016 à 16:16

    il est certain que le budget 2017 va être particulièrement difficile à boucler pour les successeurs, avec tout l'argent dilapidé pour acheter les électeurs à quelques mois de l'échéance ....

  • p.schule le jeudi 15 sept 2016 à 16:09

    On n'a pas le droit de poster un commentaire qui dit ce que l'on pense lolok Hollande est le meilleur des meilleurAu moins ça , ça va passer dans les commentaires lol

  • M6445098 le jeudi 15 sept 2016 à 16:01

    il va finir par passer sur "Rires et chansons".

  • brinon1 le jeudi 15 sept 2016 à 15:52

    l'hôpital qui se fout de la charité.... et oublie ses cadeaux fiscaux pré élecctoraux. Le culot est une qualité politique tout autant que la mauvaise foi

  • benoitdh le jeudi 15 sept 2016 à 15:42

    Le grand collecteur d'impôts dilapide l'argent public sans s'attaquer aux causes!

  • M8587219 le jeudi 15 sept 2016 à 15:41

    C'est celui qui dit qui y est...

Partenaires Taux