François Hollande face au risque de surchauffe

le
0
L'équipe de campagne de l'ancien premier secrétaire commence à s'inquiéter du rythme qu'il imprime à sa campagne.

Parfois, il consent à annuler quelques rendez-vous. Mais c'est rare. François Hollande veut tout faire, sans s'accorder de répit. De quoi épuiser son équipe, qui commence à s'inquiéter du rythme qu'il inflige à sa campagne. Mais le député de Corrèze est infatigable. Alors qu'autour de lui, certains de ses partisans commencent à imaginer que la primaire est gagnée, lui ne se ménage pas.

S'il y a une chose que François Hollande sait faire, ce sont les campagnes électorales. Il ne s'arrête jamais. La preuve lundi soir. Après son meeting parisien, où il a reçu le soutien de l'ancien ministre Daniel Vaillant, le favori de la compétition avait prévu de se rendre à la projection d'un documentaire sur la création artistique pour rencontrer des acteurs du monde de la culture. Ses proches étaient sceptiques sur l'intérêt. Tout comme le déplacement en Ariège, la semaine dernière, les avait laissés dubitatifs. «Il n'y avait pas de voix à gagner», dit-on. Tout comme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant